ASSE : 100M€, nouveau rebondissement dans la vente du club !

Roland Romeyer, président du directoire de l' ASSE. Publié par JEAN-LUC D le 01 juin 2021 à 21:24

Aux affaires depuis 2009, le duo Roland Romeyer-Bernard Caïazzo veut passer la main au niveau de la gestion de l’ ASSE. Annoncé depuis 2018, le processus de vente du club stéphanois est toujours en cours. Ce mardi, un média local a fait le point sur ce nouveau.

ASSE : vers une offre à 100M€ pour la vente du club

« Au 1er juillet, il y aura du nouveau. Ce n'est pas une histoire d'argent, mais de pérennisation du club à un moment où il y a eu des choses inédites qui ont plombé le football français. C'est un problème de succession. Il faut assurer quand on a 75 et 67 ans. Il faut savoir passer le relais. Dans un moment inédit, avec la pandémie et Mediapro, il faut assurer l'avenir du club parce qu'on aime le club. J'aime le club, et on essaie de trouver les moyens financiers pour pérenniser le club », déclarait récemment Roland Romeyer, le président du directoire de l’AS Saint-Étienne dans l’émission Top of the Foot sur RMC.

Après plus d’une décennie à la tête de l’ ASSE, l’homme d’affaires de 75 ans et son compagnon Bernard Caïazzo veulent trouver un nouvel investisseur capable de permettre aux Verts de revenir au premier plan dans le championnat français et au plan européen. Et le dossier avance lentement, mais surement.

En effet, d’après nos confrères du site Le 10 Sport, le pool d’investisseurs asiatiques annoncé en janvier dernier, est désormais disposé à mettre 100 millions d’euros sur la table des discussions « pour à la fois acheter le club et assumer son endettement, ainsi que diverses sorties financières à venir, ce qui reviendrait à un prix de vente autour de 60 millions. » Cependant, un dernier élément bloque l’avancée des discussions.

Un dernier obstacle à lever avant la finalisation du dossier ?

RMC Sport confirme l’information du 10 Sport et assure que les 100 millions d’euros pourraient être étalés sur cinq ans, soit 20 millions d’euros par saison. Une proposition tentante pour Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, mais la question « du centre d’entraînement de l’Etrat, sur lequel les deux parties auraient une vision différente, les investisseurs asiatiques souhaitant qu’il soit inclus dans le montant global de 100 millions, une position que ne partagerait pas pour l’instant le duo propriétaire », explique le média sportif. Les discussions se poursuivent toutefois entre les différentes parties.

Affaire à suivre donc pour l'AS Saint-Étienne





Afficher les commentaires