OL Mercato : Les assurances de Jean-Michel Aulas pour l'été

Jean-Michel Aulas, le président de l' OL, donne le ton pour le mercato estival. Publié par Ange A. le 15 juin 2021 à 10:30

Président de l’Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas a donné le ton pour le mercato estival de l’ OL. Le patron des Gones promet des ventes mais assure que son entraîneur va disposer d’un effectif compétitif.

Jean-Michel Aulas en dit plus sur le mercato de l’ OL

L’Olympique Lyonnais va enregistrer un départ significatif cet été. Memphis Depay a refusé de prolonger son contrat et se dirige vers le FC Barcelone. Un départ auquel a réagi Jean-Michel Aulas qui ne souhaite plus perdre des joueurs à forte valeur gratuitement. « C’est la priorité des priorités. On n’a pas pu le faire avec Memphis, mais on est satisfait de ses quatre ans et demi ici », indique le président de l’ OL au Progrès. Le président lyonnais annonce donc de grosses ventes à Lyon lors du mercato. « On a des joueurs qui représentent une valeur d’effectif de plus de 400M€ […] Il y aura aussi des départs car des joueurs souhaitent partir. On ne donnera pas d’indications avant, ni sur les montants ni sur les joueurs parce qu’on est dans un jeu à plusieurs. Si on dévoile notre stratégie, les autres vont nous empêcher de la mener à terme », souligne le dirigeant rhodanien.

Aulas rassure Bosz pour la saison prochaine

S’il s’attend à des ventes, Jean-Michel Aulas tient à rassurer Peter Bosz, le nouvel entraîneur de l’ OL. Le président de Lyon promet au technicien néerlandais qu’il disposera d’un effectif compétitif lors du prochain exercice. « Nous avons bien sûr les moyens […] On va continuer d’investir et de valoriser. Oui, on aura une bonne équipe, un budget significatif consacré au recrutement », confie Aulas. Cet été, le club rhodanien a déjà bouclé deux signatures à zéro euro. Le défenseur central Damien Da Silva et le latéral brésilien Henrique ont rejoint l’Olympique Lyonnais en tant que joueurs libres. Ils étaient respectivement en fin de contrat au Stade Rennais et à Vasco de Gama (Brésil).





Afficher les commentaires