OL : Aulas aux commandes des Lyonnais pour longtemps encore

Jean-Michel Aulas, président de l'OL. Publié par ALEXIS le 15 juin 2021 à 21:02

À 72 ans passés depuis (le 22 mars) Jean-Michel Aulas a toujours la passion et la volonté de diriger le Groupe OL. Le patron de l'Olympique Lyonnais est loin de prendre sa retraite, selon ses récents propos dans Le Progrès.

OL : Aulas n'envisage pas de quitter la tête de Lyon

Jean-Michel Aulas a certes évoqué son possible retrait de la haute direction de l’Olympique Lyonnais dans les prochaines années, mais il est clair qu'on est encore loin de cette issue. Dans ses confidences au quotidien Le Progrès, le président du club rhodanien a donné des indices qui montrent clairement qu’il n’a pas l’intention de prendre du recul dans la gestion quotidienne de l'Olympique Lyonnais. Le dirigeant des Gones fait savoir que la structure de l'actionnariat de l’ OL sera « un peu différente du passé » après 2023.

Malgré ce changement prévu, JMA assure : « normalement, je resterai l'actionnaire majoritaire ». « C’est la logique de ce que je fais, mais tout est possible dans le monde de l'investissement », a-t-il expliqué ensuite. Par ailleurs, le responsable lyonnais a balayé l’idée de mise en vente du club. Cette idée de cession n’est « pas dans l'air du temps », selon lui.

Tony Parker peut attendre encore longtemps

Rappelons que Jean-Michel Aulas avait présenté l'ex-star de basket-ball, Tony Parker, comme son potentiel successeur à la tête de l’ OL dans trois ans. « J'ai vraiment le sentiment qu'il a les caractéristiques. En plus des qualités professionnelles et humaines, j'ai une grande affection pour lui et tout ce qu'il représente. Si le jour où je souhaite passer la main, ça peut se faire avec une forme de transmission professionnelle, mais aussi affective, ça peut être top. Ce qui est raisonnable, c'est d'imaginer qu'à l'orée de mes 75 ans, si on avait un président opérationnel, ce serait bien », avait-il annoncé en avril 2020 en précisant : « Il n'y a aucune décision de prise ni du son de Parker ni du mien, ni du côté de nos actionnaires ».





Afficher les commentaires