PSG Mercato : Aurier, Al-Khelaïfi prend une décision courageuse

Le PSG et Nasser Al-Khelaïfi abandonnent la piste Serge Aurier. Publié par JEAN-LUC D le 18 juin 2021 à 19:02

Après avoir officialisé l’arrivée de Georgino Wijnaldum jeudi dernier, et sur le point d’obtenir la signature de Gianluigi Donnarumma, le PSG veut désormais recruter un latéral droit. Nasser Al-Khelaïfi, le président du club, vient de prendre une importante décision.

Le PSG abandonne la piste Serge Aurier

« Je n'ai jamais caché mon envie de revenir un jour au PSG. C'est mon club de cœur, celui que je supporte, je me sens libre d'en parler. Mais je ne veux pas que les gens pensent que je fais un appel du pied et je ne ferme la porte à personne. Mais si le club fait une proposition cet été, c'est sûr que le PSG fera partie de mes premiers choix. » Sous contrat jusqu’en 2022, Serge Aurier a confié dans une interview accordée au journal L’Équipe qu’il a déjà informé la direction de Tottenham de son intention de changer d’air cet été. Annoncé en Europe, l’international ivoirien donne sa priorité à son ancien club, le PSG, qui est à la recherche d’un latéral droit pour la saison prochaine. En bons termes avec le défenseur de 28 ans, Nasser Al-Khelaïfi s’est personnellement investi afin de le rapatrier.

Selon la presse anglaise, l’homme d’affaires qatarien a même déjà arraché un accord contractuel à Serge Aurier et n’attend plus que Leonardo trouve un terrain d’entente avec son homologue de Tottenham pour boucler une opération à 20 millions d’euros. Mais ces dernières heures, La Gazzetta dello Sport assure que le PSG a fait marche arrière dans ce dossier. Le journal transalpin indique en effet que les dirigeants parisiens ont finalement décidé de se retirer de la course à la signature d’Aurier. En quête d’un cador au poste d’arrière droit, le Paris SG préfère creuser d’autres solutions.

Mercato PSG : Leonardo à fond sur Hakimi

Désireux de renforcer son secteur défensif cet été, le Paris SG a pris la résolution de se concentrer en priorité sur la piste menant à Achraf Hakimi. D’après La Gazzetta dello Sport, le vice-champion de France envisage de revoir à la hausse sa proposition de 60 millions d’euros pour l’international marocain. Toujours selon la même source, si l’Inter Milan réclame un chèque de 80 millions d’euros, les Rouges et Bleus sont désormais disposés à mettre 70 millions d’euros sur la table des négociations pour tenter d’obtenir la signature de l’ancien défenseur du Real Madrid. Affaire à suivre…





Afficher les commentaires