ASSE Mercato : Le Mans FC, le message fort de Krasso à Puel

Jean-Philippe Krasso, attaquant de l'ASSE. Publié par ALEXIS le 21 juin 2021 à 22:35

Recrue estivale 2020 de l’ ASSE, Jean-Philippe Krasso n’a pas réussi à s’imposer chez les Verts. Après une première moitié de saison décevante, il a été prêté au Mans FC, en National. Au terme de son prêt de six mois, l’attaquant a évoqué son avenir dans L’Écho Républicain. Il n’écarte pas la possibilité de repartir en prêt ou d’être transféré définitivement.

ASSE : Krasso regrette le manque de temps

En quête d’un attaquant de pointe pour remplacer Robert Beric parti aux États-Unis en MLS, l’ ASSE a recruté Jean-Philippe Krasso à Épinal en National en juin 2020. Mais il n’a pas été à la hauteur des attentes de Claude Puel. L’avant-centre de 24 ans a pris part à 6 matchs en Ligue 1 sous le maillot stéphanois sans trouver le chemin des buts. Envoyé au Mans FC, il a retrouvé du temps de jeu et des sensations. Dans ses propos confiés au journal régional, le Franco-Ivoirien a rappelé son passage à l’AS Saint-Étienne. Il pointe le manque de temps de jeu.

« Quand j’ai signé à l' ASSE, je venais avec l’ambition d’essayer de m’imposer. J’ai joué quelques matchs, deux fois titulaires. A un moment, j’étais à la recherche de temps de jeu, car, quand on ne joue pas, on manque de sensations. J’ai donc demandé à être prêté », a-t-il expliqué. « Le bilan de mon prêt au Mans est positif personnellement avec 5 buts et 1 passe décisive », a estimé Jean-Philippe Krasso.

L'attaquant des Stéphanois confie son sort à Puel

Sous contrat avec l’ ASSE jusqu’à fin juin 2023, l’ancien joueur d’Épinal va-t-il rester chez les Verts où repartir ? « J’ai encore deux ans de contrat. On va repartir au combat ! Pour l’heure, un nouveau prêt n’est pas acté. Je vais discuter avec le coach (Claude Puel) pour savoir ce qu’il a comme projet avec moi, ce qui est le mieux pour ma progression », a-t-il répondu. Pour finir, l’avant-centre espère trouver un point de chute d’ici la fermeture du mercato estival. « Il n’y a rien à l’horizon. Mais il y a encore deux mois et demi avant la fin du marché », a-t-il rappelé.

Afficher les commentaires