PSG Mercato : Leonardo proche de lâcher un attaquant en Liga

PSG Mercato : Leonardo prêt à lâcher un attaquant en Espagne. Publié par Thomas le 30 juillet 2021 à 00:11

L’attaquant français du PSG, Arnaud Kalimuendo, prêté cette saison au RC Lens, est proche de s’engager en Liga, au Betis Séville. Selon la presse ibérique, le club andalou souhaite s’attribuer les services du joueur de 19 ans sous la forme d’un prêt avec option d’achat. Actuellement rentré de son prêt chez les Sang et Or, Kalimuendo effectue une bonne présaison avec le Paris Saint-Germain.

PSG Mercato : Arnaud Kalimuendo proche du Betis

L’attaquant français d’origine congolaise, Arnaud Kalimuendo, formé au Paris Saint-Germain, est mis en relation ces derniers jours avec le club espagnol du Betis Séville. Le club verdiblanco souhaiterait récupérer la pépite de 19 ans sous la forme d’un prêt et serait déjà rentré en contact avec Leonardo et les dirigeants parisiens. Ce serait un deuxième prêt successif pour l’international espoir français après celui au RC Lens.

Le PSG, après un début de mercato tonitruant, cherche à se délester de nombreux joueurs. Les matchs de présaisons ont pour bénéfice de voir à l’œuvre beaucoup de joueurs du centre de formation, et ainsi taper dans l’œil des dirigeants. Les parisiens ont disputé 5 rencontres amicales depuis mi-juillet, et de nombreux joueurs ont fait bonne impression dont Arnaud Kalimuendo et le très jeune Ismael Gharbi.

Une saison prometteuse au RC Lens

L’attaquant français possède une valeur de 10 millions d’euros selon Transfermarkt. Attaquant de formation, le joueur peut aussi évoluer côté gauche. La saison passée, Kalimuendo aura disputé 28 rencontres de Ligue 1, en marquant 7 buts et délivrant 5 passes décisives. Son match de présaison contre le FC Séville a tapé dans l’œil des rivaux du Betis. Le club espagnol a pour priorité la signature d’un défenseur central, après le départ de l’ancien rémois Aïssa Mandi, parti à Villareal. La possibilité de prêt de Kalimuendo permettrait au Betis de ne pas perdre économiquement. Le PSG, quant à lui, poursuit son dégraissage, après le départ proche d’Alphonse Areola de la capitale.





Afficher les commentaires