Man City : Benjamin Mendy suspendu pour de accusations graves !

Man City : Benjamin Mendy suspendu ! une enquête est en cours Publié par Thomas le 26 août 2021 à 21:55

Alors que tous les regards sont tournés à Manchester City vers l’arrivée prochaine de Cristiano Ronaldo, le club vient de publier un communiqué inquiétant affirmant que le défenseur latéral français Benjamin Mendy a été suspendu par ses dirigeants, dans le cadre d’une enquête policière à son sujet. Le joueur est accusé de faits graves.

Benjamin Mendy : l’inquiétant communiqué du club

Le club anglais de Manchester City a fait part via un communiqué publié sur ses nombreux réseaux sociaux, de la suspension de Benjamin Mendy, au club depuis 2017. A travers ce communiqué, le club évoque que le joueur a été inculpé par la police et qu’une enquête est en cours.

« Manchester City peut confirmer qu'après avoir été inculpé par la police aujourd'hui, Benjamin Mendy a été suspendu dans l'attente d'une enquête. L'affaire fait l'objet d'une procédure judiciaire et le Club n'est donc pas en mesure de faire d'autres commentaires tant que cette procédure n'est pas terminée. ».

Le joueur de 27 ans avait récemment fait parler de lui dans la presse, en participant au prochain tournois de Street Football qui aura lieu le 27 et 30 Août prochain. L’événement garantissait la présence de nombreux rappeurs comme Niska, Ninho ou enocre Maes, et d’autres footballeurs comme Wissam Ben Yedder. Un évènement auquel Mendy ne participera donc pas. Le joueur a été accusé de 5 faits graves d'aggression sexuelle.

Un communiqué pour le moins inattendu, qui intervient à un moment où les Citizen font parler d’eux pour une tout autre raison : le transfert de la star portugaise Cristiano Ronaldo. Le club anglais est proche d’enregistrer la venue du Quintuple Ballon D’or. Les deux parties sont d’accord pour un transfert, il ne reste plus qu’à attendre le feu vert de la Juventus qui a fixé le prix de son joueur : 29 millions d’euros. Un échange pourrait avoir lieu entre les deux écuries.






Afficher les commentaires