PSG Mercato : Un deal bientôt bouclé avec l’Atlético Madrid ?

PSG Mercato : Un indésirable vers les champions de Liga ! Publié par Thomas le 31 août 2021 à 13:25

Auteur d’un mercato sensationnel, le PSG va frapper un grand coup, en se séparant d'un indésirable, à quelques heures de la fin du marché des transferts. Comme l’avance le quotidien sportif AS, L’Atlético Madrid est en passe de recruter un attaquant parisien pour palier à un éventuel départ de Saùl Niguez.

PSG Mercato : L’Atlético Madrid veut Pablo Sarabia

Après l’arrivée historique de Lionel Messi et la conservation de Kylian Mbappé (le Real ayant abandonné le dossier hier soir), le Paris Saint-Germain poursuit son opération dégraissage et pourrait dans la journée se séparer de son attaquant recruté l’été 2019, l’Espagnol Pablo Sarabia. Comme l’avance le journaliste Romain Collet-Gaudin, l’Atlético Madrid aimerait s’attribuer les services du joueur de 29 ans sous la forme d’un prêt avec option d’achat. Pour rappel, Sarabia est courtisé depuis plusieurs jours par d’autres écuries de Liga, comme la Real Sociedad et son ancien club, le FC Séville. Les Colchoneros négocient actuellement avec le board parisien.

Sarabia à la place de Saùl à l’Atlético

Dans le même temps, les derniers vainqueurs de la Liga remuent ciel et terre pour trouver une porte de sortie à leur milieu formé au club, Saùl Niguez. Diego Simeone profite des dernières heures du mercato pour renforcer son effectif et se séparer de ses valeurs marchandes. Le club travaille depuis plusieurs semaines avec Chelsea, pour le transfert de Saùl. Si le dossier restait inactif durant les dernières semaines, il a été remis au goût du jour avec une dernière offensive londonienne et des négociations qui avancent dans le bon sens.

Dans le même temps, Sarabia ne rentre plus dans les plans de Mauricio Pochettino au PSG et bénéficie d’une très belle cote dans son pays après son Euro réussi avec la Roja. Les deux clubs étudient un prêt avec option d’achat selon le quotidien espagnol. Un très belle opération pour Paris, qui, après Kalimuendo, se déleste un peu plus d’une attaque déjà très fournie.

Afficher les commentaires