ASSE Mercato : Coup de théâtre confirmé dans la vente du club !

Roland Romeyer, président du directoire de l' ASSE. Publié par JEAN-LUC D le 25 septembre 2021 à 22:45

Si Roland Romeyer et Bernard Caïazzo ont envie que cela se finisse vite, le processus de rachat de l’ ASSE marque encore un coup. En cause, des doutes sur le projet du principal candidat.

Vente ASSE : Les détails du projet Ravichak Norodom

Principal candidat au rachat de l’ASSE, Ravichak Norodom était annoncé comme ayant fait un grand pas dans ce dossier. Les dernières sources proches du dossier annonçaient notamment que le prince cambodgien avait convaincu le cabinet d’audit et de conseil KMPG de lui donner accès à la data room du club ligérien. Selon ces informations, Norodom serait prêt à lâcher 55 millions d’euros à Roland Romeyer et Bernard Caïazzo pour le rachat puis 45 millions d’euros qu’il injecterait directement pour financer le renforcement de l’équipe durant les prochaines périodes de recrutements.

Malgré ces sommes alléchantes et « l’assurance qu’il serait épaulé par des particuliers chinois déjà bien implantés en Europe », le cabinet KMPG s’interroge tout de même encore « sur le pouvoir de décision de SAR Ravichak sur le fonds familial, estimé à 250 M€ et logé en Suisse. »

Coup dur pour la vente de l’ASE ?

En effet, L’Équipe révèle ce samedi que le prince cambodgien n’a pas encore été admis à avoir accès à la data room tout simplement parce que KPMG ne lui a pas transmis les codes d’entrée. Toujours selon la même source, le cabinet anglo-néerlandais d'audit et de conseil qui a été mandaté par les deux présidents actuels de l’AS Saint-Étienne pour cette vente continue pour l’instant à étudier le dossier transmis par Ravichak Norodom et ses associés chinois, tout en réclamant « davantage de garanties. » S’il n'obtient pas les codes d’accès à la data room dans un bref délai, l’homme d’affaires asiatique de 47 ans pourra dire adieu à son rêve de racheter un club français. Affaire à suivre donc...





Afficher les commentaires