OM Mercato : Pablo Longoria bientôt exaucé par Newcastle ?

Newcastle pourrait frapper deux coups à l'OM Publié par Ange A. le 11 octobre 2021 à 05:40

Nouvelle superpuissance du football suite à son rachat par l’Arabie Saoudite, Newcastle United s’apprête à vivre un mercato de folie. Le club anglais pourrait notamment frapper deux coups à l’ OM l’été prochain.

Des joueurs de l’ OM dans le viseur de Newcastle

Passé sous pavillon saoudien il y a quelques jours, Newcastle United est aujourd’hui considéré comme le club le plus riche du monde. L’actuel 19e de Premier League est désormais détenu par un fonds d’investissement saoudien dont la valeur marchande est estimée à 400 milliards d’euros. Alors qu’une partie de cette manne sera investie dans le recrutement, les Magpies se préparent à animer les prochaines périodes des transferts. The Sun vient d’établir une première liste des cibles du club anglais. Les noms de deux joueurs de l’Olympique de Marseille y figurent notamment. Le journal indique que Boubacar Kamara et Duje Caleta-Car pourraient faire l’objet d’offres de la part de la dernière superpuissance du football.

Une sacrée bonne nouvelle pour Pablo Longoria

Pablo Longoria pourrait faire avec Newcastle

Président de l’Olympique de Marseille, Pablo Longoria ne s’opposera pas aux départs de ces deux éléments. Le dirigeant olympien espérait déjà une vente de ces éléments, disposant de valeurs intéressantes, l’été dernier. Mais malgré l’intérêt de certaines écuries, les deux joueurs sont restés à l’ OM au grand dam de l’exécutif marseillais. Désormais, le patron du club phocéen peut espérer de jolis chèques dans les prochains mois. S’agissant de Boubacar Kamara, l’Espagnol tente de prolonger son contrat, qui expire l’été prochain, pour ne pas laisser partir le minot en tant que joueur libre. Quant au colosse défenseur central croate, il lui restera un an de bail au terme de la saison. Le défenseur de 25 ans était déjà pisté par certaines écuries de Premier League cet été. Mais il avait décliné les offres de ces prétendants, de quoi provoquer le courroux de sa direction proche de le sanctionner.





Afficher les commentaires