Bordeaux Mercato : La crise persiste, Gérard Lopez interpellé !

Le président des Girondins de Bordeaux, Gérard Lopez, devra trancher pour son entraîneur. Publié par Timothée Jean le 28 octobre 2021 à 18:17

Suite à la nouvelle contre-performance des Girondins de Bordeaux face à Lorient (1-1), l’entraîneur Vladimir Petkovic est la cible de nombreuses critiques. Le président Gérard Lopez est invité à trancher au sujet de l'avenir de son entraineur.

Bordeaux Mercato : Petkovic de plus en plus critiqué

La direction des Girondins de Bordeaux a déjà rendu son verdict. Par la voix de son directeur technique, Admar Lopes, le club bordelais a décidé de ne rien changer. Malgré la crise de résultats et une triste 17e place de Ligue 1 après onze journées, les dirigeants du FCGB ont décidé de conforter Vladimir Petkovic sur le banc. Ce choix passe difficilement en Gironde.

L’actuel entraîneur des Girondins de Bordeaux est en effet de plus en plus critiqué par les observateurs et les amoureux du FCGB. C’est notamment le cas de Jonathan d’Agostino, qui ne comprend pas le projet de jeu mis en place par Petkovic. « Je vois des bribes de choses, mais je ne vois rien de sûr et de concret dans le jeu », a déclaré le chroniqueur dans le Talk sur WebGirondins.

Gérad Lopez invité à trancher

D'ailleurs, les critiques contre le successeur de Jean-Louis Gasset ne s’arrêtent plus, avec une question au centre des débats : Vladimir Petkovic va-t-il connaitre le même sort que celui de son prédécesseur ? Pour le moment, un licenciement du coach bordelais est écarté, mais jusqu’à quand ?

Le chroniqueur a d’ailleurs invité le président Gérad Lopez à prendre une décision le plus rapidement possible. « Je ne dis pas qu'il faut virer Petkovic absolument, mais connaissant Gérard Lopez et ce qu’on a vu à Mouscron, à Lille et à Boavista, à un moment donné il ne va pas chercher à comprendre si les résultats ne sont pas là », a ajouté Jonathan d’Agostino.

Le chroniqueur a ensuite déploré le manque d’implication du président bordelais. « J’aimerais bien que Gérard Lopez intervienne un peu plus, car je ne vois pas un président très présent », a-t-il conclu. Le président Gérad Lopez maintient sa confiance en son entraineur. Mais, le président bordelais n'accordera pas indéfiniment sa clémence à Petkovic si la situation ne s’arrange pas dans les jours à venir.