ASSE Mercato : La sortie tonitruante de Puel sur son avenir

Claude Puel pas inquiet pour son avenir Publié par Ange A. le 30 octobre 2021 à 23:55

Claude Puel s’est exprimé sur son avenir après le match de nul de l’AS Saint-Étienne contre le FC Metz (1-1). Le coach de l’ASSE garde la même ligne de conduite alors que les appels à son départ se multiplient.

L’ ASSE encore accrochée, Claude Puel vers la sortie ?

À défaut de signer sa première victoire de la saison, l’AS Saint-Étienne s’est évitée une nouvelle défaite. Samedi en déplacement sur la pelouse du FC Metz, l’ ASSE a de nouveau arraché un nouveau match match nul. Menés dès la 9e minute suite à l’ouverture de Farid Boulaya, les Verts sont revenus au score grâce à leur homme providentiel. D’un lob de plus de 60 m, Wahbi Khazri (16e) a égalisé pour le club ligérien. Suite à cette nouvelle contreperformance, Saint-Étienne cale à la dernière place du championnat. De quoi encore frustrer les fans stéphanois, mais pas Claude Puel visiblement pas inquiet sur la question de son avenir.

Pas de grosse démission en vue à Sainté

Claude Puel loin de démissionner

L’entraîneur de l’AS Saint-Étienne reste concentré sur le travail qu’il doit encore abattre pour sauver cette saison. Le technicien castrais n’affiche aucune inquiétude au sujet de son futur. « La question n’est pas de savoir si je suis en danger, ce qui m’intéresse c’est que mon groupe ne lâche rien », a lâché le coach de l’ ASSE. Claude Puel déplore le cours de la rencontre et surtout la sortie prématurée sur blessure d’un de ses éléments essentiels. « Aujourd’hui encore, avec un scénario contraire avec l’ouverture du score de l’adversaire et la perte d’Yvan Neyou. Il est très important à la sortie des ballons, surtout contre ce genre d’équipe, mais malgré tout ça, on est toujours là, on existe toujours et on ne lâche rien. Il faut que l’on soit récompensé à un moment donné. Je laisse le reste aux médias, moi ce qui est important c’est de voir mon groupe qui ne lâche rien », a poursuivi l’entraîneur des Verts. Reste maintenant à savoir si ses excuses passeront auprès de sa direction.






Afficher les commentaires