Stade Rennais : Après la victoire du SRFC, Genesio règle ses comptes !

Stade Rennais : Genesio règle ses comptes après la victoire contre l'OL. Publié par Thomas le 08 novembre 2021 à 14:53

Après la victoire éclatante du Stade Rennais contre l'OL ce dimanche, le coach du SRFC, Bruno Genesio en a profité pour régler ses comptes.

Stade Rennais : Genesio s'en prend aux observateurs

C’est l’apothéose à Rennes. Après sa victoire étincelante ce dimanche contre l’Olympique Lyonnais, le SRFC s’affirme encore plus comme l’équipe en forme du championnat de France. Sur une série de 10 matchs sans défaites, dont 8 victoires, Bruno Genesio semble avoir trouvé la bonne formule pour faire cohabiter un effectif quasi nouveau.

En sortant la sensation Kamaldeen Sulemana du onze initial ce week-end, le technicien français a une nouvelle fois eu raison de ses choix forts, en dominant du début à la fin, une formation lyonnaise apathique (victoire finale 4-1). Si la joie était totale du côté du SRFC, l’entraîneur breton a néanmoins poussé un coup de gueule assez inhabituel. Connu pour sa retenue en interview, Bruno Genesio a ce dimanche fait une série de déclarations chocs.

Lors de sa traditionnelle conférence de presse d’après-match, l’entraîneur du Stade Rennais n’a pas mâché ses mots envers ses anciens détracteurs, notamment après sa fin d’aventure délicate avec le club rhodanien. "Certains qui m'ont bien asticoté pendant mes trois ans et demi vont peut-être pouvoir se remettre en question. Et ce serait bien", a déclaré Bruno Genesio. Avant d’enchaîner : "Même si on accepte la critique, je pense qu'elle a dépassé les bornes des fois pendant mes 3 ans et demi à Lyon et ce serait bien que certains fassent une petite remise en question personnelle."

Si le coach du SRFC avait avoué avoir "digéré" son douloureux passage à l’OL de 2015 à 2019, ce dernier semble encore très marqué par les nombreuses critiques faites à son égard. Au-delà des supporters lyonnais qui ont pu se montrer très virulents à l’époque, Genesio s’adresse particulièrement aux "observateurs " et autres "spécialistes du football qui ont participé à un bashing quand j'était à Lyon". Une belle revanche pour celui qu’on surnommait "Pep", qui réalise un début de saison remarquable avec le Stade Rennais, que ce soit en Ligue 1 (5e à 2 points du dauphin lensois) comme en Ligue Europa Conférence (1er du groupe G).