Stade Rennais Mercato : Top/Flop, le bilan mitigé des recrues estivales

Stade Rennais : Les tops et flops du mercato SRFC après 10 journées. Publié par Thomas le 18 octobre 2021 à 15:44

Inarrêtable cet été, Florian Maurice avait enflammé le mercato du Stade Rennais, en recrutant pas moins de 7 joueurs importants à tous les postes. Au total, les Rouge et Noir ont dépensé près de 80 millions d’euros lors du mercato estival. Une somme qui vient s’ajouter aux 70 millions de l’an passé, ce qui en fait le club le plus dépensier du championnat devant le PSG. 9 journées plus tard, quel bilan tirer des recrues rennaises ? Voici les tops et les flops de Foot sur 7.

Stade Rennais : Sulemana se révèle, Laborde confirme

Signature retentissante du mois de juillet, l’arrivée de Kamaldeen Sulemana à Rennes pour 15 millions d’euros avait de quoi interloquer les fans bretons. Inconnu en France, le jeune attaquant ghanéen semble depuis avoir mis tout le monde d’accord. Après des débuts poussifs dans notre championnat, Sulemana fait partie, après 10 journées, des indéboulonnables de Bruno Genesio en attaque. Encore buteur contre Metz ce week-end, le Ghanéen impressionne par sa technique et ses fulgurances. Un véritable vent de fraîcheur pour le Stade Rennais, qui n’est pas sans rappeler un certain Ousmane Dembélé, révélé il y a 6 ans chez les Rouge et Noir.

Autre grande satisfaction de ce début de saison, le buteur rennais Gaëtan Laborde. Impressionnant la saison passée avec Montpellier, le joueur de 27 ans avait agité les dernières heures du marché des transferts, en ralliant le SRFC contre 15 millions d’euros. Courtisé par de grosses écuries comme l’OM, le buteur français semble déjà pleinement intégré dans l’effectif breton, où il ne cesse de planter des buts journée après journée.

Buteur contre le PSG et encore ce week-end contre les Grenats, Laborde est à l’heure actuelle le meilleur buteur de Ligue 1, avec 7 buts inscrits (5 avec Rennes et 2 avec le MHSC). Une dynamique fantastique, qui le place parmi les meilleurs attaquants tricolores d’Europe.

Autre grande satisfaction de ce début de saison, le latéral norvégien Birger Meling. Le coéquipier de Erling Haaland en sélection est aussi devenu une pièce maîtresse du 11 de Bruno Genesio après le départ de Faitout Maouassa cet été.

Badé déçoit, Santamaria dans le flou

Si le Stade Rennais connaît un regain de forme ces dernières semaines, c’est aussi grâce à un choix tactique en défense. Bruno Genesio a écarté de son onze titulaire la recrue Loïc Badé, très décevant depuis le début de saison. Débarqué du RC Lens pour remplacer Damien Da Silva (parti à l'OL), le joueur de 21 ans est la signature la plus chère du SRFC cet été, se portant à 20 M€.

Exclu contre Vitesse Arnhem en Ligue Europa Conférence, Badé paye son manque de confiance par des prestations en demi-teintes et n’a plus été titularisé en Ligue 1 depuis la défaite contre l’OM (19 septembre dernier). Tout n’est pas perdu cependant pour le défenseur, qui garde une belle marge de progression devant lui.

Autre déception de ce début de saison, le milieu de terrain Baptiste Santamaria. Arrivé dans la plus grande discrétion cet été de Fribourg, le Français peine à enchaîner les prestations convaincantes et débute régulièrement les rencontres sur le banc. « J’ai démarré fort et j’ai peut-être eu un coup de moins bien, mais je ne pense pas à ça », a déclaré récemment l’ancien angevin, qui se voit concurrencer par Jonas Martin depuis quelques semaines. Il reste cependant une option de choix pour Genesio dans la rotation au milieu.

Pour les deux recrues Dogan Alemdar (gardien) et Lovro Majer (milieu) il est encore trop tôt pour tirer des conclusions sur leur apport dans l’équipe. Le portier turc n’a toujours pas évolué avec l’équipe première et le Croate, considéré dans son pays comme le nouveau Modric, n’a disputé que deux bouts de matchs contre Metz et Angers, à cause d’une blessure contractée à l’entraînement.





Afficher les commentaires