Vente ASSE : Le processus au ralenti, un coupable désigné !

Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, les deux président de l'ASSE. Publié par ALEXIS le 10 novembre 2021 à 14:35

Bernard Caïazzo et Roland Romeyer ont ouvert le dossier Vente ASSE. Dans l’attente du rachat, le premier est accusé de bloquer le processus.

Vente ASSE : Larqué, « celui qui bloque tout, c'est Caïazzo »

Le processus de vente de l’ ASSE a connu une étape décisive ces derniers jours, mais il n’y a toujours pas de négociations exclusives. Cela fait pourtant sept mois que les deux propriétaires du club de foot stéphanois, Bernard Caïazzo et Roland Romeyer, ont officialisé la mise en vente de l’AS Saint-Étienne. Après les premières offres transmises par les candidats au rachat, Jean-Michel Larqué a réagi sur le processus de cession de l’équipe stéphanoise. Il estime que l’un des deux présidents est responsable de la lenteur de la vente. « Celui qui bloque tout aujourd'hui, c'est Bernard Caïazzo », a-t-il martelé sur RMC Sport. Mais pourquoi l’associé de Romand Romeyer parasiterait-il le processus de vente ASSE, alors qu’il était d’accord pour céder Sainté.

L'associé de Romeyer accusé de "se faire de l'argent"

Selon les explications du journaliste sportif et ancien joueur de l’ ASSE (1966-1977), Bernard Caïazzo « veut faire de l’argent sur la vente. Non seulement il veut faire de l’argent, mais il veut en plus garder des prérogatives. Je pense que Jean-Michel Roussier n’est pas bien vu (par Caïazzo), parce que si son projet l’emporte, Roussier va entrer à la Ligue. Et aux dépens de qui ? De Caïazzo », a argumenté Jean-Michel Larqué.

À noter que Jean-Michel Roussier, ex-président de l’OM, est l’un des dirigeants inclus dans le projet des fonds d’investissement suisse et canadien, avec Mathieu Bodmer. Le premier est pressenti au poste de président délégué de l’ ASSE, alors que le second est annoncé au poste de directeur sportif, si les investisseurs qui les ont cooptés acquièrent les Verts.






Afficher les commentaires