Nouvel entraineur du FC Barcelone, Xavi ne perd pas le temps pour renforcer son effectif. Il souhaite rapatrier un ancien crack du Barça.

Barça Mercato : Xavi fonce sur Francisco Trincão

Comme attendu depuis le licenciement de Ronald Koeman, le FC Barcelone a officiellement confié les rênes de son équipe première à Xavi Hernandez. Le coach espagnol fait ainsi son grand retour au Camp Nou, six ans après la fin de son aventure avec son club de coeur. Un dénouement heureux pour les Blaugrana, mais aussi pour le principal concerné, qui aura pour mission de relancer l’équipe barcelonaise après un début saison catastrophique.

Cette mission passera sans doute par un effectif dynamique et renforcé. Xavi Hernandez en a bien conscience et travaille déjà en coulisse afin d’attirer de nouveaux renforts lors du prochain mercato hivernal. L’une des pistes étudiées par le coach barcelonais mènerait d’ailleurs à un ancien de la maison, en la personne de Francisco Trincão (21 ans).

Le jeune attaquant portugais a fait ses classes à la Masia, le centre de formation du FC Barcelone. Faisant partie des meilleurs de sa promotion, Francisco Trincão n’est pourtant jamais parvenu à s’imposer au sein de l’équipe première du Barça. Il a alors été envoyé à Wolverhmapton sous la forme d’un prêt avec option. Un choix judicieux pour l'international espoir, qui enchaîne des prestations remarquables en Premier League, au point où les Wolves envisageraient de lever son option d’achat estimée à 30 millions d’euros. Mais le nouvel entraineur du Barça ne l’entend pas vraiment de cette oreille.

Un deal en vue entre Barça et Wolverhampton pour Trincão

Selon Record, le nouveau coach du FC Barcelone entend miser sur de jeunes joueurs de la Masia comme Ansu Fati, Pedro ou encore Gavi. C’est dans ce contexte que la source indique que Xavi souhaite récupérer Francisco Trincão lors du prochain mercato hivernal. Mais pour casser le prêt du joueur de 21 ans, le club catalan devra nécessairement indemniser Wolverhampton. Pour l’heure, les dirigeants catalans étudient donc la faisabilité de cette opération et pourraient passer à l’offensive en janvier 2022.