ASSE : Caïazzo a tranché pour la vente de Saint-Étienne

Caïazzo en retrait sur la  vente de Saint-Étienne Publié par Ange A. le 14 novembre 2021 à 23:25

Considéré comme l’un des obstacles à la vente de Saint-Étienne, Bernard Caïazzo aurait fait un choix concernant ce dossier brûlant.

Encore un rebondissement pour la vente de Saint-Étienne

Après plus de 15 ans de co-présidence de l’AS Saint- Étienne, Bernard Caïazzo et Roland Romeyer souhaitent passer la main. Depuis le mois d’avril, les deux entrepreneurs ont officiellement opté pour la mise en vente de Saint-Étienne. Mais ce dossier est encore loin de son épilogue. Si Roland Romeyer s’est déjà écarté au profit de Jean-François Soucasse, son partenaire reste attaché au club. Le président du conseil de surveillance voudrait notamment garder un rôle chez les Verts malgré l’arrivée d’un nouvel investisseur. Alors que le dossier est en hibernation en raison de sa posture, le dirigeant stéphanois aurait pris une mesure forte. But Football assure en effet que Caïazzo a décidé de tourner définitivement la page de l’actuel dernier de Ligue 1.

Caïazzo en retrait, une bonne nouvelle pour les candidats

L'ASSE attend toujours son nouvel acquéreur

Le média en ligné révèle en effet que Bernard Caïazzo « ne souhaiterait pas occuper un rôle honorifique à l’ASSE une fois la vente actée ». Une révélation qui tombe alors que certains candidats au rachat de l’AS Saint-Étienne comme Jean-Michel Roussier « envisageaient de lui laisser un rôle opérationnel au sein du club ». D’après la source, l’homme d’affaires de 67 ans s’est déjà installé à Dubaï et attend une offre satisfaisante pour définitivement passer la main. Avec le retrait du responsable ligérien, la vente de Saint-Étienne devrait connaître un coup d’accélérateur. Les deux principaux actionnaires souhaiteraient conclure le dossier avant 2022. Reste maintenant à savoir quel projet aura les faveurs de KPMG. Il s’agit du cabinet mandaté pour les actionnaires actuels pour conduire la vente du club ligérien. Le club pourrait être bradé autour 20 millions d’euros comme le révélait récemment Le Progrès.





Afficher les commentaires