OL-Reims : Huis clos, la décision du CNOSF est tombée

Jean-Michel Aulas, président de l'OL. Publié par ALEXIS le 01 décembre 2021 à 13:37

L’ OL jouera son match contre Reims au Groupama Stadium à huis clos comme prévu par la LFP. Jean-Michel Aulas a été débouté par le Comité national olympique et sportif français (CNOSF).

OL-Reims maintenu à huis clos, Aulas débouté

Jean-Michel Aulas a tenté de faire annuler la décision de la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) sur le match OL-Stade de Reims, mardi, par le Comité national olympique et sportif français (CNOSF), mais il a été débouté. Par conséquent, la rencontre de la 16e journée entre les deux équipes se jouera à huis clos comme recommandé par la Ligue, suite aux incidents de l’Olympico. Selon les informations de L’Équipe, le CNOSF a décidé de confirmer la décision de la commission de discipline de la LFP, à savoir, jouer le match Olympique Lyonnais-SDR sans supporters, ce mercredi soir (21h). Évidemment, en attendant la décision définitive de la Ligue, le mercredi 8 décembre prochain.

Les arguments d'Aulas n'ont pas convaincu le CNOSF

Pour rappel, l’OL avait saisi le Comité national olympique et sportif français, afin de pouvoir compter sur ses supporters lors de la venue des Rémois à Décines. Jean-Michel Aulas avait confirmé la requête du club rhodanien dans une interview avec le quotidien sportif, mardi. Il avait mis en avant l’argument d’un acte isolé (jet d’une bouteille d’eau sur la tête de Dimitri Payet) posé par un individu lors de la réception de l'Olympique de Marseille, le 21 novembre dernier. Et selon lui, cela ne devrait pas être sanctionné comme « des incidents collectifs », par exemple l’envahissement de terrain ou bagarre collective dans le stade.

« Il est impératif que la distinction soit faite entre les actes collectifs de violence et de dégradations, et les actes isolés que personne ne peut anticiper ou empêcher », avait-il déclaré, avant son passage devant le CNOSF. Mais les arguments du président de l’ OL n’ont pas convaincu le Comité présidé par Brigitte Henriques depuis juin 2021.

Afficher les commentaires