OL : Un ancien sélectionneur alimente le départ de Bosz

Peter Bosz, entraîneur de l' OL, et le capitaine Léo Dubois. Publié par ALEXIS le 03 décembre 2021 à 13:55

L’ OL patine actuellement en Ligue 1 et Peter Bosz est menacé de limogeage. Raymond Domenech a mis le doigt sur le mal dont souffre Lyon en championnat.

L'OL est encore loin de son objectif de la saison

Après la défaite de l’ OL contre le Stade de Reims (1-2), l'équipe du président Jean-Michel Aulas a chuté à la 10e place et s’éloigne de son objectif qui est le podium, synonyme de qualification pour la Ligue des champions. Avant ses quatre derniers matches de la première phase de Ligue 1, l’Olympique Lyonnais a 19 points de retard sur le leader du championnat, le PSG, et 6 points de moins que le Stade Rennais actuel 3e. Pour finir sur le podium, l’équipe de Peter Bosz doit commencer à prendre des points, surtout après ses deux défaites lors des trois dernières journées. En 15 matches disputés (l'Olympico OL-OM reporté), les Lyonnais comptent 22 points et ont concédé 23 buts, soit la 6e pire défense actuelle de L1.

Domenech : « Mentalement, cette équipe n'est pas collective »

Ancien sélectionneur de l’Équipe de France et ex-coach de l’ OL (1988-1993), Raymond Domenech croit savoir le mal dont souffrent les Lyonnais. Selon ce dernier, le problème est qu’ils ne font pas les efforts défensifs collectivement. « Ils jouent seulement quand ils ont le ballon. Défensivement, c'est catastrophique ! Mentalement, cette équipe n'est pas collective », a-t-il décrypté pour la Chaîne L’Équipe. Alors que le poste du nouvel entraîneur des Gones est menacé, Raymond Domenech soutient que le club rhodanien ne lui accordera pas assez de temps pour mettre son projet de jeu en place, parce qu’il y a des exigences à l’Olympique Lyonnais.

« Le problème, c'est que l'argument du temps est surtout valable quand le club entraîné a le temps. Mais dans un club où l'exigence de résultat est permanente et immédiate, il est difficile de s'en prévaloir. Dans le football de haut niveau, il faut être performant très vite, surtout quand le recrutement correspond à peu près à ce que vous vouliez », a expliqué Raymond Domenech.






Afficher les commentaires