PSG Mercato : Officiel, un indésirable retourne en Espagne !

Rafinha prêté par le PSG à la Real Sociedad Publié par Ange A. le 27 décembre 2021 à 21:57

Dans les tuyaux depuis quelques heures, un premier départ a été officialisé au PSG ce lundi. Un milieu va finir la saison en Espagne.

Le PSG se débarrasse d’un indésirable jusqu’à la fin de la saison

L’opération dégraissage est enclenchée au Paris Saint-Germain. Au vu de son effectif pléthorique, le PSG compte se délester de certains joueurs durant le mercato d’hiver. Cette opération vise notamment à se débarrasser des éléments pas dans les plans de jeu de Mauricio Pochettino. Elle permettra également à Paris d’alléger sa masse salariale et d’acquérir des liquidités au travers de potentielles ventes. Lundi, un premier départ acté dans les rangs du club francilien. Rafinha est prêté à la Real Sociedad jusqu’à la fin de la saison. Aucune option d’achat n’a été incluse dans le prêt du milieu brésilien. Le milieu de 28 ans devrait gagner en temps de jeu avec ce départ en Liga, un championnat qu’il connaît bien.

Un retour en Espagne pour Rafinha

Rafinha a quitté le PSG en prêt

Formé au FC Barcelone, Rafinha a passé la majeure partie de sa carrière en Espagne. Outre le Barça, l’international auriverde a effectué une pige au Celta Vigo où il avait été prêté par les Blaugranas. C’est donc en terrain connu que le milieu encore sous contrat jusqu’en 2023 avec le Paris Saint-Germain débarque cet hiver. Le club basque pointe à la 6e place de La Liga et espère accrocher une place européenne avec son nouveau renfort.

Rafinha n’a disputé que 5 matchs (220 minutes) cette saison en Ligue 1 Uber Eats. Sa dernière apparition remonte d’ailleurs au 15 octobre lors d’un court succès contre Angers au Parc (2-1). Pas inscrit en Ligue des champions par le PSG, il pourrait disputer la Ligue Europa avec la Real Sociedad, futur adversaire du RB Leipzig. Bien que désormais en prêt, l’avenir de Rafinha fera de nouveau parler l’été prochain lorsqu’il ne lui restera qu’un an de contrat avec Paris.






Afficher les commentaires