LOSC Mercato : Reinildo, ce qui coince pour sa venue à Naples

Naples ambitionne de recruter Reinildo, en fin de contrat avec le LOSC Publié par Timothée Jean le 29 décembre 2021 à 02:03

En fin de contrat avec le LOSC, Reinildo est annoncé avec insistance à Naples. Mais les discussions avec le club lillois sont très compliquées.

LOSC Mercato : Naples ne lâche pas Reinildo

Champion de France en titre et qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le LOSC s’apprête à vivre un mercato hivernal très mouvementé, notamment dans le sens des départs. Comme l’a récemment indiqué le président Olivier Létang, le club lillois devrait se séparer de certains joueurs lors de cette fenêtre de transfert. Jonathan Ikoné est d’ailleurs le premier à avoir quitté le club cet hiver, en s’engageant en faveur de la Fiorentina. L’ officialisation de son transfert devrait tomber dans les prochains jours.

En fin de contrat en juin prochain avec le LOSC, Reinildo Mandava est également un sérieux candidat au départ. Le latéral gauche mozambicain sera libre de négocier avec le club de son choix dès cet hiver et signer un pré-contrat. En quête de renfort défensif, Naples serait ravi de l’accueillir dans ses rangs.

Le club napolitain est un vieux prétendant de Reinildo Mandava et voudrait profiter de sa situation contractuelle pour l’attirer en Serie A. Un contact positif avec l’agent du joueur, Manuel Tomas, est même évoqué ces derniers jours. La Gazzetta dello Sport explique en effet que les dirigeants du Napoli ont déjà entamé des négociations pour s’offrir Reinildo Mandava cet hiver. Mais ces discussions bloquent depuis toujours sur la position ferme du LOSC, qui n’est pas vendeur.

Reinildo Mandava bientôt prolongé ?

Les dirigeants de Lille OSC n’ont pas vraiment l’intention de perdre leur latéral gauche en plein milieu de saison et se montrent intransigeants dans les négociations. Le média italien explique que les dirigeants ambitionnent de prolonger le contrat de Reinildo Mandava afin de dissuader les éventuels prétendants. Mais reste à savoir si le principal concerné souhaite étendre son contrat dans le nord de la France. Les prochains mois seront décisifs pour son avenir.






Afficher les commentaires