OL Mercato : Chelsea fait le forcing pour Emerson, Lyon réagit

Emerson Palmieri, défenseur de Chelsea prêté à l'OL. Publié par ALEXIS le 12 janvier 2022 à 01:15

Chelsea n’a pas abandonné l’idée de rapatrier Emerson Palmieri cet hiver. Du coup, l’ OL songe à Kurzawa pour remplacer le défenseur prêté.

OL Mercato : Chelsea fait le forcing pour récupérer Emerson

Repoussé une première fois par l’ OL, Chelsea est revenu à la charge pour récupérer Emerson Palmieri (27 ans) qu’il a prêté au club rhodanien jusqu’à la fin de la saison. Selon le journaliste Fabrizio Romano de Sky Sports Italie, le club londonien aurait proposé 4 M€ à l’Olympique Lyonnais pour reprendre le défenseur latéral gauche, dont le prêt à Lyon était payant et estimé à 500 000 € selon Transfermarkt.

Rappelons que les Blues ont perdu Ben Chilwell sur blessure jusqu’à la fin de la saison et ils ont besoin de le remplacer pour mieux aborder la deuxième phase très décisive de la saison. En ce moment le club de Premier League n’a que Marcos Alonzo comme arrière latéral gauche de métier dans son effectif. Thomas Tuchel fait donc le forcing pour rapatrier Emerson, car il n’y a pas de clause de retour dans le contrat de prêt de ce dernier entre Chelsea et l’OL selon la précision du quotidien Le Progrès.

L'Olympique Lyonnais songe à Layvin Kurzawa

Pour éviter de se brouiller avec Chelsea, la direction lyonnaise songerait à Layvin Kurzawa en solution alternative, au cas où elle trouve un accord avec le club anglais pour le retour en Angleterre du N°3 actuel des Gones. D’après Foot Mercato, « des contacts ont eu lieu entre les différentes parties » : OL, PSG et les représentants du défenseur du Paris Saint-Germain. Indésirable à Paris, Layvin Kurzawa a été mis sur le marché des transferts de cet hiver.

Selon Transfermarkt, sa valeur marchande est de 9 M€. Un montant que Lyon ne peut pas mettre sur la table pour le Tricolore de 29 ans. En effet, le président Jean-Michel Aulas souhaite se renforcer, mais à moindre coût. Il est donc à l'affut d'opportunités et de non de gros coups lors de la présente fenêtre de recrutement.






Afficher les commentaires