OL-OM : Match à rejouer, Lyon prend une grosse décision !

Paqueta et Guimarães de l'OL jouent avec le Brésil les 27 janvier et 2 février. Publié par ALEXIS le 26 janvier 2022 à 12:35

La LFP a fixé la date du match OL-OM à rejouer, mais le club rhodanien conteste la nouvelle programmation et aurait ainsi saisi le CNOSF.

OL - OM : L'Olympique Lyonnais conteste les deux dates proposées par la LFP

L’ OL et l’OM devraient s'affronter le 1er ou le 10 février prochain, pour le compte du match à rejouer de la 14e journée de Ligue 1. Ces deux dates ont été proposées par la LFP en fonction de la qualification de l’Olympique de Marseille en Coupe de France. Mais aucune de ces deux dates ne convient à l’Olympique Lyonnais. Et pour cause, l’équipe de Peter Bosz sera privée de deux internationaux brésiliens : Bruno Guimarães et Lucas Paqueta. Ces deux joueurs seront avec leur sélection pour le compte des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022, zone Amérique du sud.

Contestant les nouvelles dates proposées par la LFP, l’ OL a décidé de saisir le Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) selon les informations de RMC Sport. « Un avis consultatif sera rendu jeudi et la Ligue de Football Professionnel (LFP) tranchera vendredi », à en croire la source.

Les conséquences de l'incident du match OL-OM

Pour rappel, le match entre l’ OL et l’ OM au Groupama Stadium avait été arrêté après seulement quelques minutes de jeu, le 21 novembre 2021. Le capitaine des Phocéens, Dimitri Payet avait reçu une bouteille d’eau en plastique sur la tête alors qu’il se préparait à tirer un corner. Après plus d’une heure et demie d’interruption, l’arbitre avait arrêté définitivement cette rencontre au Groupama Stadium. L’auteur de l’incident avait été condamné ensuite par le tribunal correctionnel à six mois de prison avec sursis et à cinq ans d'interdiction de stade. Quant à l’OL, la commission de discipline de la Ligue lui a infligé le retrait d’un point ferme au classement de Ligue 1 et ledit match à rejouer, mais à huis clos à Décines.






Afficher les commentaires