ASSE Mercato : Joris Gnagnon, une recrue hors de forme

Joris Gnagnon a été recruté par l'ASSE lors du mercato hivernal. Publié par Alyssa Couladaize le 04 février 2022 à 19:44

Libre après avoir été mis à la porte par le FC Séville en septembre dernier, Joris Gnagnon a rebondi à l’ ASSE cet hiver.

ASSE Mercato : Une arrivée mouvementée pour Gnagnon

Covid-long, kilos en trop, attitude inadaptée… Foot sur 7 a rencontré des supporters du FC Séville, qui se sont confiés sur Joris Gnagnon. Un défenseur qui a tout pour réussir mais dont la réputation est celle d’un énorme gâchis. Arrivé cet hiver pour renforcer la défense de l'AS Saint-Étienne, Gnagnon avait expliqué ne pas être prêt à jouer. Connu pour avoir eu des soucis de forme physique ces dernières années, ce qui avait notamment poussé le FC Séville à résilier son contrat, le défenseur central s'est une nouvelle fois fait remarquer sur son hygiène de vie.

Mercredi, Le Parisien révèlait que l'ancien Sévillan aurait une vingtaine de kilos en trop. La faute à une hygiène de vie pas forcément irréprochable et encore moins depuis son départ de Séville. Alors forcément, ça peut surprendre. « Quand je l'ai vu dans le vestiaire, j'ai cru que c'était un mec de la sécurité. Il était vraiment enrobé » , a confié l'un de ses nouveaux coéquipiers - dont l’identité n’a pas été révélée - au quotidien. Une sortie qui a beaucoup fait réagir sur la toile.

Par ailleurs, en conférence de presse avant le déplacement des Verts à Jura Sud, Pascal Dupraz était revenu sur l'état de forme de Gnagnon, qui n'est pas encore prêt selon lui. "En ce qui concerne Joris Gnagnon, il est hors de forme, il n'est pas encore compétitif. Il va falloir du temps. Son arrivée a été actée antérieurement à ma venue. Je sais que tout le monde travaille beaucoup, lui le premier, le staff se mobilise j’espère qu’il pourra jouer le plus vite possible."

Le 23 janvier dernier, Gnagnon a été convoqué avec la N3 afin de disputer un match amical (2-2) sous la houlette de Razik Nedder. Une rencontre qui, là aussi, a fait réagir les supporters stéphanois sur les réseaux sociaux. Car en effet, même si l’ ASSE s’est bien gardé de ne pas partager de clichés du joueur, des insiders ont joué les paparazzi et des photos d’un Joris Gnagnon en méforme ont rapidement déliées les langues.

Gnagnon licencié pour cause de surpoids

À l’époque, le SRFC comptait pourtant un grand espoir dans ses rangs. Lancé dans le grand bain de la Ligue 1 lors de l’exercice 2015-2016, le natif de Bondy avait ensuite réalisé deux saisons pleines avant de prendre son envol. Durant l’été 2018, le défenseur a pris la direction de la capitale andalouse au FC Séville, club auquel il a été vendu pour 13,5 millions d’euros. Malheureusement pour lui, ce qui devait être le transfert de la confirmation s’est transformé en cauchemar. En Andalousie, l’aventure de Gnagnon a rapidement viré au fiasco. Apparu à seulement sept reprises en Liga, le joueur âgé aujourd’hui de 24 ans a eu l’opportunité de revenir au bercail sous forme de prêt pour se relancer en 2019-2020.

Résultat : 19 matches de Ligue 1 (14 titularisations) et retour à Séville. Sauf que la situation s’est empirée. À son retour, il est jugé en surpoids. Ensuite, c’est tout simple : Joris Gnagnon n’a pas joué le moindre match officiel la saison dernière. Le 21 septembre 2021, le Diario de Sevilla apprenait alors que le Français, dont le contrat courait jusqu’en 2023, ne rejouera plus jamais sous la tunique nervionense.

Le quotidien local révélait en effet que les dirigeants de Séville avaient décidé de résilier le bail de leur défenseur. La raison ? Manque de professionnalisme. En clair, Gnagnon n’avait pas une condition physique digne d’un professionnel. Non inscrit en Liga, l’ancien Rennais était décrit comme un élément ayant toujours affiché des problèmes de surpoids depuis son arrivée en Espagne.

La difficulté de Joris Gnagnon à revenir au plus haut niveau serait aussi la faute à un Covid long, ce qui inquiète l' ASSE. Et ça, du côté du FC Nantes, Jean-Kévin Augustin peut en témoigner. Affaibli par un Covid long, l’ancien espoir du PSG a lui aussi connu un long calvaire. Ces dernières semaines, le natif de Paris est enfin parvenu à retrouver du rythme au sein de l’équipe entraînée par Stéphane Ziani, bien qu'il semblait manquer encore d’automatisme dans le dernier geste, ses progrès physiques ont été remarqués. Et c’est évidemment tout ce que l’on souhaite Joris Gnagnon.

Des journalistes et supporters pessimistes sur son avenir

Afin d’en savoir un peu plus sur l’une des nouvelles recrues hivernales de l' ASSE, nous avons échangé avec deux supporters du FC Séville, Mario et Alfonso, ainsi qu’un journaliste, Ernesto López de Rueda Cossío.

"Joris est un défenseur central de qualité avec une bonne touche de balle, bien que moins élégant que Koundé", se sont accordés à dire les deux fans sévillans. "À Séville, il a très peu joué. Cette saison, il n’a disputé aucune rencontre officielle. Il a eu du mal à s’intégrer, pourtant on voyait du potentiel en lui. Mais lors du match amical contre Liverpool, il a commis un tacle extrêmement violent, il s'est littéralement jeté sur Yacer Larouci pour lui asséner un violent coup de pied au niveau des jambes. Et ensuite, cela s’est compliqué".

Il s’agissait en effet d’un geste inconsidéré qui avait contraint le jeune espoir des Reds à quitter la pelouse dans la foulée. Gnagnon s'était rapidement excusé auprès du joueur et de Liverpool sur les réseaux sociaux pour son geste antisportif. « C'est un acte odieux de ma part quelle que soit la raison ce n'est pas à voir sur un terrain de football », avait-il tweeté.

Le club sévillan a décidé de rompre le contrat du joueur de 24 ans pour manque de professionnalisme. Séville lui reprochait son comportement et sa condition physique pas en adéquation avec celle d'un athlète de haut niveau. Mais qu’en ont pensé les « seguidores » du club andalou ? "Je suis d’accord avec Séville, il s’est mal comporté professionnellement, il a été incapable de prendre soin de lui et de maintenir une forme physique convenable pour pouvoir jouer. Il a eu cette attitude pendant trois ans", avance Mario, rejoint dans ses propos par Alfonso. "Le licenciement de Gnagnon a été bien reçu par les supporters qui étaient tous unamines."

Quant à Ernesto, le journaliste a indiqué que Joris Gnagnon avait "toujours été en surpoids pendant plus de deux ans" et que le joueur n’a pas "suivi le programme établi par le staff sévillan. À Séville, il y a eu beaucoup de Français (Escudé, Squillachi, Gameiro, Tremoulinas, Koundé, etc...) et tous se sont bien adaptés".

La question que tout le monde se pose aujourd'hui est de savoir si Joris Gnangon va parvenir à retrouver une bonne condition physique et s’imposer au sein de l’ ASSE ? "S’il prend soin de lui, il peut venir un grand défenseur. Mais il y a peu d’espoirs qu’il se comporte de manière professionnelle, a rétorqué Mario, tandis que le journaliste espagnol s’est montré un peu plus pessimiste sur la question. "Il a encore pris du poids (20kg en trop)... Je doute que son surpoids puisse être résolu cette saison et cela nécessite également un bon travail psychologique".

Alfonso a lui indiqué qu’il souhaitait un changement radical du joueur pour que l’ ASSE puisse compter sur lui, sur l’aspect physique, mais aussi que sa mentalité soit en adéquation avec le programme proposé par le club stéphanois. Quoiqu’il en soit, même si beaucoup d’énigmes planent autour de ce transfert, les portes du Forez lui ont été ouvertes, et l’avenir de Joris Gnagnon est désormais plus que jamais entre ses mains.