Alors qu’on le disait proche du Real Madrid, Aurélien Tchouaméni, sous contrat à l'AS Monaco, pourrait finalement rester en Ligue 1 et rejoindre le PSG.

Tchouaméni au coeur d’une nouvelle bataille entre le PSG et le Real

Étincelant sous les couleurs de l’AS Monaco ces deux dernières saisons, Aurelien Tchouaméni a également réussi avec brio ses débuts avec l’Équipe de France. Des performances qui le placent dans le collimateur de plusieurs grands clubs européens, notamment le Paris Saint-Germain et le Real Madrid. Dernièrement, le quotidien espagnol AS a confirmé que les Merengues sont bel et bien intéressés par le profil de l’ancien milieu de terrain des Girondins de Bordeaux pour le prochain mercato estival.

Alors que Casemiro pourrait changer d’air à l’issue de la saison, le joueur de 22 ans serait visé pour succéder au Brésilien de 30 ans. Toujours selon la même source madrilène, le natif de Rouen voudrait rejoindre la Maison-Blanche malgré l'option du Paris Saint-Germain. Une information pourtant démentie par l’entourage de Tchouaméni.

PSG Mercato : Le Real Madrid doublé pour Tchouaméni ?

D’après les renseignements recueillis par le média Goal, l’entourage du numéro 8 de l’AS Monaco aurait indiqué qu’il n’a encore conclu aucun accord avec le Real Madrid ni avec un autre club pour l’été prochain. Mieux, la publication ibérique assure que le Paris SG ferait le forcing en coulisses afin de convaincre Aurélien Tchouaméni de venir grandir et confirmer dans le club phare du championnat de son pays avant d’envisager une aventure à l’étranger.

Un discours qui aurait séduit le protégé de Philippe Clement puisque le média sportif assure que le PSG « semble être en bonne position » pour recruter le compatriote de Kylian Mbappé. Convaincu d’avoir plus de chance d’intégrer plus facilement le onze de départ de l’équipe parisienne contrairement à Madrid, où ce secteur de jeu est bien fourni, le maître à jouer de l’ASM privilégierait un transfert à Paris. Du côté de la Principauté, la direction monégasque attendrait pas moins de 60 millions d’euros pour délivrer un ticket de sortie à son joueur.