FC Nantes Mercato : Kombouaré vers une destination prestigieuse ?

FC Nantes Mercato : Antoine Kombouaré, nouvelle priorité de la Côte d'Ivoire. Publié par JEAN-LUC D le 17 mai 2022 à 12:34

FC Nantes Mercato : Alors qu’Antoine Kombouaré ne sait pas encore s’il va poursuivre avec le FCN, une sélection africaine voudrait le recruter cet été

FC Nantes Mercato : Antoine Kombouaré, futur sélectionneur de la Côte d’Ivoire ?

Récent vainqueur de la Coupe de France avec le FC Nantes, Antoine Kombouaré (58 ans) est au centre de nombreuses rumeurs concernant son avenir. Annoncé sur les tablettes du LOSC en cas de départ de Jocelyn Gourvennec, le technicien kanak serait également sur les tablettes des nouveaux dirigeants de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) pour prendre la place de Patrice Beaumelle dont le contrat est arrivé à son terme.

D’après les informations du quotidien L’Équipe, « c’est le choix n°1. La Fédération souhaite un entraîneur expérimenté, avec du caractère et qui a obtenu des résultats. Kombouaré répond à ces critères. » Auteur d’une magnifique saison avec les Canaris, l’ancien coach du Paris Saint-Germain pourrait ainsi entamer une carrière de sélectionneur sur le banc de la prestigieuse équipe du pays de la légende marseillaise Didier Drogba. Toutefois, Antoine Kombouaré n’est pas le seul entraîneur français qui attire la Côte d’Ivoire.

FC Nantes Mercato : Gasset et Antonetti sur le chemin de Kombouaré ?

Avant le nom d’Antoine Kombouaré, les premières rumeurs ont évoqué un intérêt de la Fédération Ivoirienne de Football pour Jean-Louis Gasset et Frédéric Antonetti. Sans club depuis son échec à la tête des Girondins de Bordeaux, Gasset pourrait ainsi se rebondir sur le banc des Éléphants de Côte d’Ivoire. Mais l’évocation de son nom sur la liste des favoris pour la succession de Beaumelle ne fait pas l'unanimité dans le pays de Yaya et Kolo Touré.

Le nouveau président de la FIF, Idriss Diallo, a alors tenté la piste Antonetti, mais à l’heure actuelle le grand favori pour le poste se nommerait Antoine Kombouaré. Les dirigeants ivoiriens devront alors s’attendre à payer une indemnité pour le déloger de Nantes, où il dispose d’un contrat courant jusqu’en juin 2023. Sans compter qu’il faudra aussi régler la question de son salaire puisque le natif de Nouméa est rémunéré à 100.000 euros mensuels au FC Nantes.






Afficher les commentaires