PSG Mercato : Un accord intéressant se dessine pour le Paris SG !

PSG Mercato : Négociations à venir pour un gardien de but. Publié par JEAN-LUC D le 27 juillet 2022 à 07:05

PSG Mercato : L’opération dégraissage pourrait connaître un coup d’accélérateur au Paris SG dans les prochains jours. Les planètes s’alignent dans ce sens.

PSG Mercato : Négociations à venir pour un gardien de but

De retour de son prêt à Majorque, Sergio Rico devrait à nouveau quitter le Paris Saint-Germain. En effet, le gardien de but espagnol est toujours barré par Gianluigi Donnarumma et Keylor Navas dans la capitale. Pour avoir du temps de jeu, l’ancien portier du FC Séville se trouve dans l’obligation de quitter les rangs du PSG. Et cela tombe bien puisqu’un club anglais serait prêt à le récupérer sur ce mercato estival.

En effet, d’après les informations de Sky Sports, Fulham serait disposé à accueillir Sergio Rico, deux ans après Alphonse Areola. La chaîne sportive explique que le club de Premier League tenterait notamment d’obtenir le prêt du portier de 28 ans. Lié au PSG jusqu’en juin 2024, l’international espagnol a déjà été prêté à Fulham par le FC Séville lors de la saison 2018/2019. Mais à Paris, le successeur de Mauricio Pochettino pourrait chambouler son avenir cet été.

PSG Mercato : Galtier prêt à changer ses plans avec Sergio Rico ?

Malgré son désir de rester au Paris Saint-Germain, Keylor Navas pourrait finalement se résoudre à rechercher une porte de sortie sur ce mercato estival. À 35 ans, l’international costaricien veut retrouver de la stabilité dans un club et la décision de Christophe Galtier d’installer Gianluigi Donnarumma dans la peau d’un numéro 1 la saison prochaine pourrait le pousser à aller voir ailleurs.

D’autant que selon le quotidien madrilène AS, Christophe Galtier serait plus enclin à conserver Sergio Rico comme doublure de Donnarumma plutôt que Navas. Sous contrat jusqu’au 30 juin 2024, l’ancien portier du Real Madrid pourrait donc être contraint de quitter le PSG d’ici le 31 août et la fin du mercato estival.

Affaire à suivre donc…



Afficher les commentaires