Montpellier HSC Mercato : Une pépite du MHSC file en Suisse

MHSC Mercato : Un jeune espoir du Montpellier HSC rejoint la Suisse. Publié par Anthony le 28 juillet 2022 à 11:58

Montpellier HSC Mercato : Le MHSC continue d'enregistrer des départs. Le club a envoyé une de ses jeunes pépites en prêt dans son pays d'origine.

Montpellier HSC Mercato : Gabriel Barès de retour en Suisse

Un départ de plus pour le MHSC après Florent Mollet, Rémy Cabella ou encore Clément Vidal. Cette fois, c'est la jeune pépite du club, Gabriel Barès, qui s'envole vers son pays d'origine, la Suisse. Attendu au club helvétique du FC Thoune, le milieu de 21 ans était poussé vers la sortie par les Héraultais, après 6 mois compliqués à Montpellier. " Il aura pour mission de s'aguerrir cette saison en Suisse ", a indiqué le club de Ligue 1 dans un communiqué. Sous contrat jusqu'en 2026 avec le club de l'Hérault, Barès rejoindra une saison Thoune en prêt.

L'International suisse espoir (9 sélections) avait rejoint Montpellier en janvier 2022 en provenance du FC Lausanne-Sport. Bien que convoqué régulièrement par Olivier Dall'Oglio, le joueur n'a jamais participé à la moindre rencontre en pro sous les couleurs du Montpellier HSC. Barès a disputé 7 matchs avec la réserve du MHSC en National 2. Ce dernier aura à cœur de s'imposer en Challenge League, la D2 Suisse, afin d'obtenir du temps de jeu lors de son retour. Le MHSC envisage de rechercher un autre milieu défensif en parallèle cet été.

Montpellier HSC Mercato : Le MHSC veut renforcer son entrejeu

Depuis le début de l'inter-saison, Montpellier est à la recherche d'un milieu défensif. Une liste de cinq à six joueurs a été dressée pour tenter de trouver un numéro 6. Dans l'effectif actuel, seul Joris Chotard excelle dans ce poste. Selon Mohamed Toubache-Ter, le MHSC ciblerait l'Israélien Dor Peretz, actuellement libre de tout contrat depuis son départ de Venise.

Auteur d'un gros mercato, Montpellier pourrait ainsi acter sa sixième recrue estivale après Falaye Sacko, Faitout Maouassa, Arnaud Nordin, Wahbi Khazri et Théo Sainte-Luce.



Afficher les commentaires