AC Ajaccio : Quilichini se livre sur ses débuts en Ligue 1

Le jeune Ghjuvanni Quilichini s'est livré sur ses débuts avec l' AC Ajaccio. Publié par Jules le 29 septembre 2022 à 11:58

Troisième dans la hiérarchie des gardiens à l' AC Ajaccio, Ghjuvanni Quilichini a vécu, il y a quelques semaines, ses premiers pas en Ligue 1.

AC Ajaccio : Contre le Stade Brestois, Quilichini a saisi sa chance

Il y a deux semaines, face au Stade Brestois, Ghjuvanni Quilichini, 20 ans, se retrouve sur le banc suite au forfait de François-Joseph Sollacaro, blessé. Alors qu'on joue seulement la deuxième minute de jeu, Benjamin Leroy reste au sol et doit quitter le terrain. Une situation à laquelle le jeune portier de l' AC Ajaccio ne s'attendait pas. Comme il l'avoue au micro de Corse-Matin : « C'est arrivé tellement vite que je n'ai pas trop eu le temps d'y penser. »



C'est donc Quilichini, troisième gardien dans la hiérarchie qui permettra de ramener la victoire sans encaisser le moindre but. Avec cette entrée sur le terrain, il est, par ailleurs, devenu le deuxième plus jeune gardien de l'histoire de l' AC Ajaccio a joué un match officiel. « Je n'ai pas été trop mis à contribution mais j'ai fait ce que j'avais à faire et je me suis régalé », confesse le jeune portier qui a vécu un match assez tranquille avec tout de même quelques parades et un clean-sheet assuré.

Ghjuvanni Quilichini a remplacé Benjamin Leroy dans les cages de l' AC Ajaccio.

AC Ajaccio : Quilichini veut "travailler encore plus pour rejouer"

Mais comme l'explique le principal intéressé, ce premier match en Ligue 1 avec l' AC Ajaccio n'est pas une fin en soi, d'autant plus que Benjamin Leroy devrait revenir pour le prochain match. Il veut plus et sait qu'il devra travailler sans se contenter de cette entrée en jeu.

« La seule envie que j'ai, c'est de travailler encore plus pour rejouer. Il ne faut pas se dire 'c'est bon, j'ai joué en Ligue 1' mais au contraire continuer à être sérieux et si j'ai une autre chance dans la saison, il faudra la saisir. »

Cette mise en avant rapide ne grise pas le gardien de l' AJ Ajaccio qui sait qu'il devra encore travailler pour revivre ce genre de moments avec l'ACA. « Les gens sont fiers de moi mais il faut garder la tête froide, explique le jeune joueur. On sait très bien que dans le foot, tu peux avoir le vent en poupe et te retrouver au plus bas en un mois. »