Stade Rennais : OL, l’incroyable anecdote de Genesio sur la Turquie

À quelques heures du choc contre le Fenerbahçe à Istanbul, l’entraîneur du Stade Rennais, Bruno Genesio, a livré une série d’anecdotes.

Stade Rennais : Bruno Genesio, « la plus belle ambiance que j’ai connue »

Ce jeudi, le Stade Rennais s’offre un match de gala en Turquie, contre le Fenerbahçe en Ligue Europa. Ex aequo au classement, les deux équipes jouent tout simplement la première place du groupe B dans une ambiance qui promet d’être électrique. À cette occasion, Bruno Genesio est revenu sur ses souvenirs les plus marquants de ses déplacements à Istanbul, notamment avec l’Olympique Lyonnais. En mémoire, la victoire des Gones contre l’équipe du Besiktas en 2017, où le club rhodanien était parvenu à se qualifier pour les demi-finales de la compétition lors de la séance de penaltys. Un match qui avait marqué le coach du SRFC par sa folle ambiance.

 

 

« Bouillant oui très très bouillant (rire). En Turquie A Besiktas c’était très bouillant. Ce sont de bons souvenirs car on s’est qualifié. C’est un public très chaud mais respectueux aussi donc à nous d’être concentré sur notre jeu et pas sur ce qui se passe en tribune « , a indiqué l’entraîneur breton en conférence de presse avant d’enchaîner : « Besiktas je pense que c’est la plus belle ambiance que j’ai connue… Extraordinaire et avec un respect tout aussi extraordinaire, il faut le souligner. Ce sont de très beaux souvenirs. J’avais des acouphènes pendant 120 minutes. »

 

Bruno Genesio se rappelle aussi d’un match amical sur fond de coup d’état

...

Bruno Genesio veut acter un 13e match sans défaite avec le Stade Rennais.

Dans un autre registre, le coach du Stade Rennais garde un souvenir plus timoré de la Turquie. En cause, un déplacement chaotique lors de la présaison en 2016 à Istanbul. Alors que l’ OL devait se confronter en amical au Fenerbahçe, le match avait finalement été annulé à cause de tensions politiques internes en Turquie.

 

 

« C’était un match amical qu’on devait faire là-bas et c’est tombé en plein coup d’état. On était bloqué à l’hôtel et on a réussi à repartir avec des chars autour de nous, des avions qui passaient au-dessus de l’hôtel », raconte le technicien français.

 

 

Ce jeudi, Bruno Genesio, désormais à la tête du SRFC, retournera donc à Istanbul avec la volonté d’enchaîner une 13e rencontre sans défaite. Une nouvelle prouesse qui égalerait alors le record d’invincibilité de la saison passée et qui confirmerait surtout la très belle forme des Rouge et Noir cette saison.