OL : Jean-Michel Aulas exprime sa plus grande peur pour Lyon

Alors que l’OL traverse une saison bien fade, son président Jean-Michel Aulas a confié sa plus grande crainte pour le club.

Ce n’est pas une surprise : l’Olympique Lyonnais n’est pas dans la forme de sa vie. Ses supporters se demandent sans doute s’il sera capable de retrouver son niveau de 2020, où il a accroché une place de demi-finaliste en Ligue des Champions. En attendant, le club rhodanien végète aux portes du top 10 de la Ligue 1 et voit ses espoirs d’Europe être quasiment réduits en poussière après 27 journées.

Dixième du championnat avec 7 longueurs de retard sur le Stade Rennais (5ème), l’OL a tout de même relevé la tête ces dernières semaines. Après avoir gardé le « bonus Coupe de France » en s’offrant Grenoble (2-1) en quarts de finale, le club dirigé par Laurent Blanc a signé une remontada impressionnante contre le LOSC en Ligue 1. Menés de deux buts, les Gones n’ont pas abdiqué et ont montré à leurs fans qu’il ne fallait pas encore les enterrer.

À lire Sonny Anderson fait un pied d’appel à l’AS Monaco

OL : La relégation du club en Ligue 2 serait le plus gros cauchemar de Jean-Michel Aulas.

OL : Relégation du club en Ligue 2, le cauchemar de Jean-Michel Aulas

À quelques jours de la réception du FC Nantes (14ème) en championnat, l’Olympique Lyonnais a vu son président faire une drôle de confession. Dans un entretien pour Libération, Jean-Michel Aulas a évoqué sa plus grosse crainte pour son club qu’il préside depuis 1987 : une descente en Ligue 2. « Ça me hante. La pire des choses, dans le football, c’est de descendre en deuxième division. Pas sur le plan de l’image, mais sur le plan économique. C’est une catastrophe » a-t-il soufflé.

Qu’il se rassure, l’OL ne devrait pas descendre cette saison. Si le club rhodanien traverse des saisons moroses ces dernières années, il n’a pas encore vu le spectre de la relégation planer sur lui. Avec 17 points d’avance sur le premier relégable à 11 journées de la fin, les hommes de Laurent Blanc devraient être tranquilles de ce côté-là. En revanche, les exemples des Girondins de Bordeaux et de l’AS Saint-Étienne, deux clubs historiques de l’élite descendus en Ligue 2 cette saison, devraient nourrir les inquiétudes de Jean-Michel Aulas.


Publiez cet article sur vos réseaux sociaux !


Foot Sur 7 est un média indépendant. Soutenez-nous en nous ajoutant à vos favoris Google Actualités :