Foot-OM : Pour Passi, le PSG a été plus fort et chanceux

Publié le 01 mars 2013 à 08:23

Le PSG a dominé l'OM lors des deux derniers matchs qui les opposaient en Ligue 1 et en Coupe de France, à chaque fois sur le score de 2-0. Franck Passi, l'adjoint d'Elie Baup, sur OM.net, a reconnu la supériorité parisienne mais aussi la chance qui était également de son côté.

Il a déclaré dans son analyse de la rencontre :

«Paris était plus fort sur ce match, il faut savoir le reconnaître. Nous sommes tombés sur une équipée révoltée. Malgré tout, je pense que nous avons fait un bon match même si nous avons manqué d’énergie et afficher une forme d’impuissance à l’approche du but adverse. Il nous a manqué la dernière passe, de la justesse dans les centres, dans le dernier geste. Ibrahimovic est chanceux sur le 1er but car le ballon lui revient à la sortie du duel dans lequel, avec sa puissance et son gabarit, il fait « exploser » Lucas (Mendes) puis son tir est dévié. Cette ouverture du score a offert à Paris un surplus de confiance alors que, je le répète, le sort du match était incertain jusqu’à ce but.»

«Sur les quatre buts que nous avons encaissés (2 dimanche et 2 mercredi soir), trois sont survenus sur des tirs détournés ou chanceux et le dernier, inscrit sur penalty, survient après un hors-jeu qui n’a pas été sifflé affirme Franck Passi, et même mercredi soir, je crois qu’au niveau de la possession de balle nous ne sommes pas si ridicules (55% pour le PSG, 45% pour l’OM). Sans doute, avons-nous pris un coup au moral après le 1er but d’Ibra alors que le match était très équilibré. Inconsciemment, nous avons peut-être lâché prise à ce moment-là. Nous avons un sentiment de frustration, car plusieurs décisions arbitrales sont contestables notamment en faveur d’Ibrahimovic qui, dans un match, a un comportement agaçant.»

Par Gary SLM

Facebook
Twitter
email
Whatsapp