Garde serein avant d'affronter l'OM

J-2 avant le choc entre les deux Olympiques. Rémi Garde était convié à la traditionelle conférence de presse. Et l'entraîneur lyonnais a balayé l'actualité du club, en insistant bien sur le fait que le match face à l'OM n'était pas décisif.

L'importance de ce match: " Il est très important pour les 2 équipes. Mais il restera 10 matchs à jouer après. C’est beaucoup. On est encore loin de la fin. Ce match n’est pas décisif. Bien sûr, c’est important de gagner contre un concurrent direct. Mais tous les week-ends, les matchs sont compliqués à gagner".

Son opinion sur l'OM: "Je sais que cette équipe a du mal à l’extérieur depuis le début de l’année. Mais un match à Gerland, c’est différent. Il y aura un rythme européen plus que de L1. L’OM est habitué à ce genre de rencontre. L’OM est une équipe difficile à manoeuvrer. Elle est toujours là malgré ce que l’on dit. Elle a des vertus morales, mentales largement supérieures à la moyenne. Avec elle, l’adversaire n’est jamais à l’abri avant le coup de sifflet final. Cela colle à la mentalité et l’environnement de ce club".

Quelle fin de championnat ? "L’idée, c’est d’être régulier. On ne s’occupe pas trop des autres. Si on garde ce rythme de deux points par match, on ne sera pas loin du compte. Dans les équipes qui sont derrière nous, je vois le LOSC qui a retrouvé ses vertus, l’équipe qui nous a posé le plus de problèmes ; l’ASSE qui joue avec panache et engrange des points ; et l’OM… Ces équipes peuvent prétendre à une bonne fin de championnat".

Des blessés ? "Anthony Réveillère a ressenti une douleur aux adducteurs. On verra… Mis à part cette incertitude tous les autres joueurs sont aptes y compris Yoann Gourcuff qui s’est entrainé normalement".


Par Michael Beaupres
Publié le 08 mars 2013 à 15:25 | mis à jour le 08 mars 2013 à 15:25

Facebook
Twitter
email
Whatsapp