OL : LDC, l’Ajax Amsterdam cloue le bec à Jean-Michel Aulas !

Jean-Michel Aulas, président de l'OL. Publié par ALEXIS le 06 mars 2019 à 19:45

L’Ajax Amsterdam, en éliminant le Real Madrid avec la manière, a ainsi contredit Jean-Michel Aulas en guerre avec le PSG et son gros portefeuille. Le club néerlandais dont le budget est largement inférieur à celui de l’OL se comporte bien en Europe, contrairement à des clubs de Ligue 1 selon Gilbert Brisbois.

L'Ajax Amsterdam donne une leçon à Jean-Michel Aulas.

« Le budget du PSG est plutôt de 800 M€. On progresse très vite, mais l'écart avec le PSG progresse plus vite que notre chiffre d'affaires… Le Paris SG poursuit une politique excessive d’investissement… Paris est dans l'irréel, et nous on va jouer contre un État… », avait critiqué Jean-Michel Aulas dans Le Progrès, avant le match contre les Parisiens.

L’Ajax Amsterdam et son budget estimé à 85 M€ a pourtant réussi à éliminer le triple champion d’Europe en titre, notamment le Real Madrid, en 8e de finale de la Ligue des Champions ! Et de quelle manière ? En renversant les Merengues (4-1) à Santiago Bernabeu, alors que le club hollandais avait perdu le match aller à la Johan Cruyff Arena (1-2).

En 2017, les Lanciers avaient également sorti l’Olympique Lyonnais en demi-finales de la Ligue Europa (4-1 à l’aller et 1-3 au retour à Lyon). Ils avaient finalement été battus par Manchester United en finale.

Comme quoi, pour faire des résultats en Europe, il n’y pas que les gros portefeuilles, comme le rappelle d’ailleurs Gilbert Brisbois à Jean-Michel Aulas.

« L’Ajax a un budget de 85 M€. Pour comparer, c’est trois fois moins que le budget de l’OL. C’est un budget inférieur également à celui de l’AS Monaco, inférieur à celui de l’OM…

C’est un budget qui est même moins important que ceux de Rennes ou Bordeaux. Et pourtant ils arrivent à faire des trucs exceptionnels en Europe », a souligné le journaliste de l’After Foot, sur la radio.

Rappelons que Marseille a disputé la finale de la Ligue Europa lors de l’édition dernière, mais a été éliminé en phase de poule prématurément cette saison. Tout comme les Girondins.

Pour revenir à Aulas, il serait bien inspiré en suivant l'exemple du club basé à Amsterdam que de passer son temps à se plaindre du budget colossal du Paris SG. Lequel budget ne garantit d’ailleurs pas une place dans le Top 4 de C1 au club de la capitale sous l'ère du Qatar.

Afficher les commentaires