ASSE - Mercato : Moukoudi, déjà de grandes ambitions avec les Verts

Harold Moukoudi, défenseur central de l' ASSE. Publié par ALEXIS le 10 juillet 2019 à 02:35

Libre de tout engagement fin juin 2019, au terme de son contrat au Havre, Harold Moukoudi s’est engagé avec l’ ASSE fin mars dernier, par anticipation. Il a signé un long bail de 4 saisons. Dans ses propos confiés à Le Progrès, le solide défenseur nourrit de grandes ambitions avec son nouveau club.

Moukoudi, « je veux être bon, apporter un plus à l’ ASSE, je pense que je peux le faire ».

Harold Moukoudi, c’est une armoire à glace de 1,91 mètre. A 21 ans déjà, la nouvelle recrue de l’ ASSE en impose grâce à son physique. Et l’arrière central en est conscient, même si ce n’est pas forcément un atout pour être un excellent footballeur.

« J’ai des qualités naturelles qui sont mon gabarit, ma puissance, ma force dans les duels », a-t-il reconnu dans le journal régional. Surnommé “le Sergent” au Havre, le jeune joueur ne compte pas seulement imposer son gabarit à ses adversaires. Bien au contraire, il cherche à progresser sur bien d’autres aspects.

« Je peux encore progresser au niveau de la concentration. Je peux aussi améliorer ma relance », a-t-il indiqué. Et Harold Moukoudi est convaincu qu'il peut y parvenir l’AS Saint-Étienne.

« En côtoyant des joueurs de haut niveau et avec un staff comme celui-ci, ça va aller très vite. Je veux être bon, apporter un plus à l’équipe. Je pense que je peux le faire », a-t-il rassuré.

Harold Moukoudi influencé par la notoriété de l’ ASSE.

Grâce à son statut de joueur en fin de contrat, Harold Moukoudi était courtisé par plusieurs clubs (OL, Rennes, Nice, Bordeaux et Aston Villa) qui pouvaient le recruter sans payer d’indemnité. Mais il a finalement choisi le club ligérien, pour plusieurs raisons selon ses explications.

« Historiquement, déjà, c’est un grand club français. Un club ambitieux. Cela a joué. Il y a aussi l’ambiance (de Geoffroy-Guichard, ndlr), les supporters. Il ne faut pas le nier, ça donne envie.

Après, il y a eu le discours de mon entourage, celui du club qui m’a plu, car il a été très positif. J’ai senti un véritable engouement autour de moi, la volonté de m’avoir », a justifié le Franco-Congolais, dont le modèle est son compatriote Jean-Alain Boumsong.

« Comme il (Boumsong) a débuté aussi au Havre, on m’a comparé à lui », a souligné Harold Moukoudi. Notons que la première recrue estivale de l' ASSE a par ailleurs été international Tricolore U16, U17 et U18.

Afficher les commentaires