Stade de Reims : Jean-Pierre Caillot veut raisonner Aulas

Jean-Pierre Caillot évoque un combat perdu d’avance pour Jean-Michel Aulas

Ce lundi soir, Jean-Pierre Caillot était l’invité de L'Équipe du Soir. L’occasion pour le président du Stade de Reims d’apprendre à Jean-Michel Aulas que la décision d’arrêter la saison est irrévocable.

Jean-Pierre Caillot évoque une décision irrévocable

Jean-Michel Aulas se bat pour que la LFP accepte de relancer la saison. Pour Jean-Pierre Caillot, le combat du président de l’OL est perdu d’avance, car l’arrêt prématuré de la saison n’est pas une décision des clubs, mais du gouvernement. Et le gouvernement ne reviendra pas sur sa décision.

« Il faut remettre les choses dans leur contexte, on a énormément entendu Jean-Michel Aulas. Mais le syndicat Premier Ligue et les présidents avaient travaillé sur des scénarios de reprise. Nous sommes légalistes. C'est une décision des pouvoirs publics, on doit la respecter. Toutes ces discussions sont pathétiques par rapport à la situation dans laquelle est notre pays. Je ne vois pas le gouvernement revenir sur sa décision. Ce n'est pas une décision qui nous appartient. C'est une décision qui peut s'entendre et qui est raisonnable », a expliqué le président du Stade de Reims.

Selon Jean-Pierre Caillot, il ne faut pas se focaliser seulement sur le football car il y a des problèmes plus importants. « Mais n'oublions pas que derrière le foot, il y a quand même des problèmes beaucoup plus graves », a estimé le dirigeant champenois.

Pour Jean-Pierre Caillot, il importe désormais de tout faire pour bien commencer le contrat avec le nouveau diffuseur, Mediapro. « On a un nouveau contrat avec un diffuseur, on ne doit pas manquer le démarrage avec ce diffuseur », a-t-il conseillé avant d’estimer, « Si on peut démarrer le 23 août, on entrera dans une économie acceptable. »


Par JOËL
Publié le 12 mai 2020 à 03:00 | mis à jour le 12 mai 2020 à 03:00

Facebook
Twitter
email
Whatsapp