Stade Rennais Mercato : Chelsea, Kepa prévient Edouard Mendy

Stade Rennais FC : Kepa Arrizabalaga ne souhaite pas voir Edouard Mendy débarquer à Chelsea Publié le 02 septembre 2020 à 15:05

Chelsea voudrait attirer Edouard Mendy cet été et aurait déjà transmis une offre au Stade Rennais FC. Kepa Arrizabalaga, que le gardien rennais viendrait concurrencer, ne voit pas cette démarche des Blues d’un bon oeil et pose déjà les barricades.

Stade Rennais FC : une offre de Chelsea pour Edouard Mendy ?

Chelsea veut retrouver son rayonnement d’antan en Premier League et en Ligue des champions dès la saison prochaine. Une ambition qui passe par un mercato mouvementé cet été. Après avoir signé plusieurs joueurs de classe mondiale, dont l'attaquant Timo Werner (ex-RB Leipzig) et le défenseur central Thiago Silva (ex-PSG), les recruteurs blues viseraient Edouard Mendy, gardien du Stade Rennais FC. Selon le Telegraph, le dossier est une priorité du mercato estival de la formation londonienne qui a même déjà formulé une offre refusée par les Bretons. Mais selon Ouest-France, les Rennais n’ont pas encore reçu de proposition de Chelsea qui en serait pour l’instant au stade de simple intérêt pour le portier sénégalais de 28 ans, lequel est arrivé au Stade Rennais l'été dernier contre 4 millions d'euros et qui est lié jusqu'en juin 2023.

Kepa Arrizabalaga pas fan de la piste Edouard Mendy

Arrivé à Chelsea lors du mercato estival 2018 contre 80 millions d’euros, Kepa Arrizabalaga (25 ans) n’a pas convaincu Frank Lampard. D’où le désir de l’entraîneur des Blues de signer Edouard Mendy pour concurrencer l’ancien dernier rempart de l’Athletic Bilbao. Mais selon le quotidien anglais, le portier espagnol des Blues aurait prévenu qu’il se battrait pour conserver son statut de titulaire, même en cas d’arrivée d’Edouard Mendy, vice-capitaine du Stade Rennais FC. Ce dernier est donc prévenu. Les responsables londoniens n’entendent toutefois pas se laisser impressionner par les avertissements de Kepa Arrizabalaga, qui pourrait d’ailleurs partir contre une offre qui leur permettrait de récupérer une partie des 80 millions d’euros investis lors de sa signature et qui en font le gardien le plus cher de l’histoire du football.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp