OM : Grosse déculottée à Porto, Adil Rami fracasse Eyraud

OM : Adil Rami très remonté contre Eyraud après la défaite à Porto Publié le 04 novembre 2020 à 23:19

L’ OM a été battu à Porto (0-3), mardi lors de la 3e journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Pour Adil Rami, le principal coupable de cette défaite est Jacques-Henri Eyraud, un président qui ne connaît rien au football.

L’ OM en déroute à Porto

Ancien joueur de l’ OM (2017-2019), Adil Rami a été écœuré par la prestation des Marseillais face aux Dragons. Consultant de l’émission Top of the Foot sur RMC Sport, le défenseur central assure avoir vu des Olympiens « impuissants » face aux hommes de Sergio Conceiçao qui ont fait la loi du début à la fin de la rencontre, avec 3 buts à la clé contre 0 but encaissé. Résultat, l’OM est dernier du groupe C à l’issue de la phase aller des matchs de poules avec 3 défaites, 0 but marqué et 7 buts encaissés.

Adil Rami tacle sévèrement Jacques-Henri Eyraud

L’ancien Lillois refuse de « s’en prendre aux joueurs ou à l’entraîneur ». Pour le défenseur central de Boavista, le véritable responsable de la débâcle de l’ OM est bien connu et c’est Jacques-Henri Eyraud. Selon Adil Rami, le président marseillais est « un président qui ne connaît pas le football » et qui semble être là rien que pour faire « du business ». Il ne comprend pas pourquoi les dirigeants phocéens n’ont pas fait « le recrutement qu’il faut » pendant le mercato estival alors qu’ils rêvaient pendant longtemps de Ligue des champions. De plus, les recrues ne jouent même pas. « C’est un truc de dingue » pour l’ancien olympien. Adil Rami, licencié par l’ OM pour « faute grave » au mercato estival 2019, ne souhaite pas que ces critiques soient associées à son limogeage. « C’est mon avis et mon litige avec l’OM, c’est autre chose », a-t-il prévenu avant de se dire désormais convaincu qu’il n’y a « pas d’âme » à l’Olympique de Marseille.

Les oreilles sifflent à l' Oylmpique de Marseille

Revenant à ses attaques contre Jacques-Henri Eyraud, Adil Rami estime qu’un président de club de football doit « être passionné, aimer le football ». Ce qui n’est pas le cas du dirigeant de l' OM. « L'équipe reflète aujourd’hui la direction, c'est une grande catastrophe. Il n'y a rien. C'est à l'image du président. Quand je vois l’équipe de l’OM, je ne comprends pas le projet. Tu vas en Ligue des champions pour quoi faire? » interroge Adil Rami. « Quand tu vends Lucas Ocampos, un mec qui s’arrache sur tous les ballons, tu prends qui pour le remplacer? », ajoute-t-il avant d’ajouter : « Je n’ai pas vu de philosophie de jeu hier. » Les joueurs en ont également pris pour leur grade, car Adil Rami n’a pas manqué de relever que quand ça ne va pas, c’est « aussi aux cadres de s’imposer, avec du caractère ». Le défenseur estime que l’OM est « un grand club… mal dirigé. Il n’y a rien de logique dans ce club. »





Par JOËL