EA Guingamp : Romao, polémique autour d'un tweet complotiste

EA Guingamp : Alaixys Romao convoqué par sa direction pour sa thèse polémique sur le Covid-19. Publié le 12 novembre 2020 à 12:55

Alaixys Romao a émis sur le Covid-19 une théorie polémique qui a suscité de vives réactions sur la toile. Les dirigeants de l'EA Guingamp ont convoqué l’ancien Marseillais pour une séance d’explication.

Alaixys Romao et sa thèse controversée sur le Covid

La lutte contre le coronavirus prend des allures insoupçonnées. Excédé par les ravages qu’il voit le virus faire, Alaixys Romao a émis une thèse controversée sur la pandémie. Mercredi, l’expérimenté milieu de terrain de l'EA Guingamp n’a pas hésité à poster une photo de l’ancien dirigeant libyen Mouammar Kadhafi en reprenant une citation attribué à ce dernier. « Ils créeront eux-mêmes le virus, et ils vous vendront les antidotes par la suite. Faisant semblant de prendre leur temps pour trouver la solution, alors qu’ils l’ont déjà… », aurait prévenu l’ex-guide de la Libye. Pour l’international Togolais, Mouammar Kadhafi prédisait ainsi l’apparition du Covid-19, un virus qui ne serait pas naturel mais qui aurait été fabriqué en laboratoire par des savants qui vendront ensuite l’antidote pour se mettre plein les poches. Un tweet qui a provoqué de vives réactions sur les réseaux sociaux. Face à ce tollé, la direction de l'EA Guingamp n’est pas restée indifférente.

EA Guingamp : le Togolais convoqué par ses dirigeants

Les dirigeants de l'EA Guingamp ont décidé de convoquer l’ancien capitaine du Stade de Reims pour qu’il s’explique sur cette thèse polémique. Le Télégramme annonce que « Fred Legrand, le président d’En Avant Guingamp, devrait s’entretenir ce jeudi matin avec le milieu de terrain de 36 ans ». Le média indique également qu’Alaixys Romao « n’en est pas à sa première sortie controversée sur les réseaux » et prévient que cette fois, il « pourrait être sanctionné » par les responsables du club de Ligue 2. Le joueur avait déjà publié une vidéo de lui au volant de son bolide, sans ceinture de sécurité, et s'en était justifié sans remords. Les supporters guingampais avaient alors rappelé à Romao la récente mort tragique d'un jeune du club, Nathaël Julan, dans un accident de la route. Le Togolais devra donc trouver des arguments pertinents pour éviter l’épée de Damoclès qui plane au-dessus de sa tête pour avoir émis cette thèse controversée sur le Covid-19.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp