Stade rennais Mercato : Holveck dévoile son plan pour janvier

Stade Rennais FC : Nicolas Holveck ne recrutera pas et ne vendra pas en janvier Publié le 20 novembre 2020 à 20:43

Après un mercato estival mouvementé, le Stade rennais FC va-t-il encore recruter cet hiver ? Nicolas Holveck a répondu à cette question ce vendredi pour Eurosport.

Stade rennais FC : quel mercato hivernal ?

Soucieux de présenter un effectif capable de faire une bonne Ligue des champions, le Stade rennais FC a beaucoup recruté durant le mercato estival. Dans les cages, Alfred Gomis (ex-Dijon FCO) a remplacé Édouard Mendy parti à Chelsea. En défense, Nayef Aguerd a été recruté en provenance du Dijon FCO. Le secteur offensif a été renforcé avec les signatures de Matin Terrier (ex-OL), Serhou Guirassy (ex-Amiens SC) et Jérémy Doku (ex-Anderlecht). Le Stade rennais FC aurait dépensé 67 millions d’euros pour signer toutes ces recrues. Le mercato estival breton a donc été mouvementé.

Si ce recrutement porte ses fruits en Ligue 1 où les hommes de Julien Stéphan sont 3e à l’entame de la 11e journée, difficile d’en dire autant en Ligue des champions où les Rennais comptent 1 match nul et 2 défaites. Les recruteurs bretons vont-ils signer de nouveaux renfort cet hiver pour espérer se relancer en Europe ? Évoquant le sujet, Nicolas Holveck a d’abord rappelé les difficultés financières des clubs français en raison « des conséquences de la crise sanitaire, et du dossier Mediapro ». Le président des Rouge et Noir a également fait remarquer qu’à l’étranger, « les matchs se jouent dans des stades vides, et l’impact sur les recettes de billetterie est énorme ». Autant de raisons pour lesquelles « il faut s’attendre à un mercato calme ». Le Stade rennais FC ne prévoit donc pas de recruter cet hiver.

Pas de départ cet hiver

Le Stade rennais FC ne va pas recruter en janvier, alors qu’il lui faut un effectif étoffé pour jouer sur tous les fronts, à savoir la Ligue 1, la Ligue des champions et la coupe de France. Mais Nicolas Holveck n’est pas inquiet. Le dirigeant breton a déjà prévu la parade. C’est de ne permettre aucun départ en janvier. « En ce qui nous concerne, le calendrier qui s’annonce sera lourd. Si on poursuit notre parcours européen, avec treize matchs de Ligue 1 entre le 6 janvier et le 21 mars, plus la Coupe de France, une compétition très importante pour nous, nous aurons besoin de tout le monde », a expliqué le responsable rennais.





Par JOËL

Facebook
Twitter
email
Whatsapp