Barça : Une surprise s’invite dans la campagne présidentielle

Barça : trois candidats se renseignent sur Erling Haaland. Publié le 02 décembre 2020 à 13:20

Les candidats à la succession de Josep Maria Bartomeu au poste de président du Barça ne manquent pas d’imagination. Le dernier nom en date évoqué au téléphone par trois candidats pour séduire les électeurs le 24 janvier prochain est un joueur que plusieurs grosses écuries européennes ont déjà placé dans leur viseur en vue des prochains marchés de transferts.

Barça : trois candidats attirés par un prodige

Au Barça, c’est la bataille des promesses électorales depuis le départ de Josep Maria Bartomeu de la présidence. Pour séduire les électeurs, les candidats multiplient les promesses plus spectaculaires les unes que les autres (le retour de Neymar, la prolongation de Lionel Messi, la nomination de Xavi sur le banc, la reconquête rapide de la Ligue des champions…). Mais les candidats n’ont pas encore fini avec les promesses fracassantes. Selon Mundo Deportivo ce mercredi, trois candidats à la présidence du Barça, dont les noms n’ont pas filtré, ont téléphoné à Mino Raiola pour envisager un transfert d’Erling Haaland, pépite de 20 ans du Borussia Dortmund. Mais le célèbre agent serait proche de Joan Laporta. Auteur de 17 buts toutes compétitions confondues depuis le début de la saison, le prodige norvégien ne cesse plus d’attirer les plus grosses écuries d’Europe. Après le Real Madrid qui le met désormais en balance avec Kylian Mbappé (PSG) pour le renfort de son secteur offensif, ce sont maintenant des candidat à la présidentielle du club catalan qui souhaiteraient signer Erling Haaland.

Quelle réponse de Mino Raiolo ?

Mino Raiolo ne s’est pas fait prier pour répondre à ces trois candidats à la présidence du Barça. Selon le quotidien espagnol, le célèbre agent de joueurs aurait expliqué qu’il ne fallait pas moins de 100 millions d’euros pour signer le natif de Leeds, à raison de 70 millions d’euros à verser dans les caisses du Borussia Dortmund, 20 millions d’euros au titre des commissions du représentant et 10 millions d’euros à l’entourage du buteur. De quoi faire reculer probablement les trois candidats qui n’ont pas encore ouvertement promis Erling Haaland aux socios barcelonais…





Par JOËL