Stade Rennais - RC Lens : Les notes des joueurs après SRFC-RCL

Stade Rennais - RC Lens : Les notes des joueurs après SRFC-RCL Publié le 05 décembre 2020 à 19:04

En panne de résultats et donc de confiance, le Stade Rennais accueillait le RC Lens ce samedi après-midi pour le compte de la 13e journée de Ligue 1. Battus et éliminés en Ligue des champions cette semaine à Krasnodar (0-1), les Rouge et Noir sont passés à côté de leur match. Ils s'inclinent 2 buts à 0 et s'enfoncent dans la crise.

Kalimuendo ouvre le score pour le RC Lens

Trop tendres, maladroits et prévisibles, les joueurs de Julien Stéphan ont encaissé un but sur la première action lensoise après une perte de balle du jeune Adrien Truffert, trop naïf sur le coup, qui profite à Kalimuendo (0-1, 28'). Mené et incapable d'inquiéter réellement les Nordistes à l'image des frappes trop tendres de Flavien Tait et Romain Del Castillo, le Stade Rennais va connaître un lifting nécessaire à la pause.

Julien Stéphan fait alors entrer quatre joueurs côté Stade Rennais. Maouassa prend la place du jeune Truffert, Camavinga celle de Nyamsi, Niang prend l'attaque à la place d'Hunou et enfin le Belge Doku prend l'aile droite occupée par Del Castillo en première mi-temps. Si le visage affiché par les Bretons est plus séduisant après ces nombreux changements, la meilleure occasion est encore pour les Lensois qui obligent Salin a réalisé l'exploit devant Kalimuendo.

Ganago scelle le sort du Stade Rennais

S'ils parviennent à pousser grâce à Mouassa et Niang notamment, les Rouge et Noir encaissent finalement un deuxième but sur un contre d'école après une remise plein axe de Traoré. Ganago est bien servi en profondeur et se joue de Maouassa avant de tromper Salin (0-2, 78'). La tête sous l'eau, les joueurs de Julien Stéphan ne réagiront pas, le mal est profond. Le ciel se couvre au-dessus du Stade Rennais.

Les notes des joueurs du Stade Rennais selon foot-sur7

Salin (4/10), Traoré (4), Da Silva (3), Nyamsi (3) puis Camavinga (5), Truffert (2) puis Maouassa (4), Nzonzi (5), Bourigeaud (4), Léa-Siliki (4), Del Castillo (4) puis Doku (3), Hunou (3) puis Niang (4), Tait (4).





Par Matthieu