Stade Rennais : Ça charge après la défaite contre le RC Lens

Stade Rennais FC : Bourigeaud agacé par la défaite contre le RC Lens et Julien Stéphan accusé Publié par Gary SLM. le 06 décembre 2020 à 17:26

Le StadeRennais FC a été battu à domicile par le RC Lens (0-2), samedi lors de la 13e journée de Ligue 1. Une défaite de trop qui a profondément agacé certains cadres de l'effectif et pour laquelle Julien Stéphan est clairement accablé.

Stade Rennais FC : maigre rançon pour le SRFC

Après un recrutement estival ambitieux, le Stade Rennais FC avait bien commencé la saison en championnat. Le club breton arborait même des habits de challenger pour le titre. Mais les Rouges et Noirs ont raidement baissé pavillon. En Ligue 1, le SRFC enchaîne des contre-performances depuis plusieurs mois. Présent sur le podium en début de saison, les Bretons en ont été chassés depuis plusieurs semaines par Lille et Marseille. En Ligue des champions, le parcours des Rennais est aussi catastrophique. Après les 5 premières journées de la phase de poules, les pensionnaires du Roazhon Park sont derniers de leur groupe, sans possibilité de qualification en Ligue Europa. Résultats des courses, les Bretons n'enregistrent qu'une seule victoire sur leurs 13 dernières apparitions, toutes compétitions confondues. La défaite contre le RC Lens apparaît comme la goutte d'eau qui pourrait faire déborder le vase. Si Benjamin Bourigeaud a déjà poussé un terrible coup de gueule après la rencontre, Pierre Ménès estime que le principal responsable de la crise de résultats de la formation rennaise est Julien Stéphan.

Julien Stéphan pointé du doigt

Face à la crise de résultats, les objectifs initiaux du Stade Rennais FC ont changé. Pour Julien Stéphan, les objectifs du début de saison (podium final de Ligue 1, bon parcours en Ligue des champions) sont désormais à oublier. L’entraîneur breton parle maintenant de jouer le maintien. De quoi alerter Pierre Ménès qui pointe clairement sa responsabilité. Le journaliste de Canal+ a notamment dénoncé les départs d’Edouard Mendy et de Raphinha et « des choix incompréhensibles, comme laisser Niang sur le banc pour faire jouer Hunou… ». Le célèbre confrère a également rappelé que Julien Stéphan avait manigancé pour obtenir le licenciement d’Olivier Létang, remplacé par Nicolas Holveck. Mais au final, il s’avère que ce dernier et son directeur sportif Florain Maurice ne sont pas d’une grande aide pour le coach de 40 ans.

Afficher les commentaires