Vente OM : coincé, Frank McCourt doit céder le club

Vente OM : Frank McCourt sera obligé de vendre Publié par Gary SLM. le 06 décembre 2020 à 18:30

Le duo Boudjellal-Ajroudi n’est plus le seul à s’intéresser au dossier Vente OM. Si Frank McCourt fait encore de la résistance, il ne devrait pas pouvoir tenir sa position sur la durée.

De plus en plus de candidats sur le dossier Vente OM

Malgré son bilan contrasté cette saison, l’Olympique de Marseille attire toujours les investisseurs. Si Mourad Boudjellal et Mohamed Ayachi Ajroudi sont jusqu’à présent les seuls candidats à s’être publiquement annoncés dans le dossier Vente OM, d’autres bailleurs de fonds inconnus du grand public seraient également attirés par le rachat du club olympien. Mais pour l’instant, Frank McCourt s'oppose et assure que l’écurie phocéenne n’est pas à vendre. Le propriétaire américain ne veut même pas entendre parler de l’offre de 200 millions d’euros évoquée par Mourad Boudjellal. Mais selon un spécialiste du management, la résistance du Bostonien dans le dossier Vente OM ne devrait plus durer longtemps.

Frank McCourt va-t-il vendre l’OM ?

Les nouvelles sorties médiatiques de Mourad Boudjellal ont replacé le dossier de vente de l’OM au coeur de l’actualité de l’écurie marseillaise. Pour y voir plus clair, footballclubdemarseille a invité Hervé Bercane, patron de Centurion Agency, société spécialisée dans le management. Pour l’expert en management, face au gouffre financier qu’est le club olympien, le propriétaire américain sera obligé de vendre tôt ou tard. Hervé Bercane pointe « un déficit de 100 millions d’euros chaque année » et « trop de charges », alors que « l’OM ne sait pas vendre ». La crise économique a beaucoup fait baisser les recettes générées par les annonceurs et les revenus publicitaires sont tombés à un très bas niveau. De plus, le grand patron de Centurion Agency assure tenir de sources que « McCourt n’aura jamais le Parc Chanot ».

Pour toutes ces raisons, l’homme d’affaires américain sera obligé de vendre l’Olympique de Marseille. Mais si le dossier Vente OM traîne encore, c’est tout simplement parce que le Bostonien a la possibilité de faire « entrer un investisseur pour tenir une date et mieux vendre le club ». Pour Hervé Bercane, la conclusion du dossier n’est plus qu’une question de temps, car « à un moment donné, quand tu vaux au début 1,2 milliard d’euros et maintenant entre 800 et 900 millions d’euros avec tous ces investissements, il vaut mieux qu’il vende… »

Afficher les commentaires