ASSE Mercato : Finalement pas de recrue en attaque cet hiver ?

ASSE Mercato : Finalement pas de recrue en attaque cet hiver ? Publié par Matthieu le 07 décembre 2020 à 17:00

L'ASSE ne perd plus mais reste en panne en attaque en championnat, après son nul (0-0) sur la pelouse de la lanterne rouge de Ligue 1, Dijon FCO. Le secteur offensif de l'AS Saint-Etienne est en panne depuis de longues semaines et l'ajout d'un renfort au mercato hivernal semble nécessaire. Pourtant, malgré des pistes, Sainté pourrait repartir avec les mêmes en janvier.

À l'ASSE, un gros problème en attaque

Avec douze buts inscrits en treize matches de Ligue 1, l'attaque stéphanoise fait peine à voir. Elle est la troisième moins bonne du championnat, avec le FC Lorient (12 buts), Nîmes (11) et Dijon (8). Les Verts n'ont plus marqué deux buts au cours d'un même match depuis le 20 septembre face au FC Nantes (2-2). Pour Claude Puel, c'est un problème de confiance et d'efficacité. "Nous avons eu des situations, des centres qui auraient mérité d’être mieux repris et ressentis. Nous avons manqué de justesse technique dans le dernier geste", a concédé l'entraîneur de l'ASSE après le score nul et vierge à Dijon, dimanche.

Pour Pierre Ménès, le problème offensif des Verts est profond. "L'ASSE a encore mis 70 minutes à cadrer une frappe. Les Stéphanois pourront se consoler en se disant qu’ils ne perdent plus, mais comme ils ne gagnent pas non plus… L’équipe récupère pourtant des blessés, mais reste d’une insigne médiocrité", a lancé le chroniqueur de Canal+. Claude Puel, lui, s'en est de nouveau pris à Denis Bouanga : "Denis par exemple doit rentrer beaucoup plus vite sur son défenseur de façon à jaillir et venir apporter ses qualités. Il ne faut pas attendre les ballons, on doit corriger ça. Ce n’est pas propre à ce dimanche soir, on ne découvre pas cette situation après Dijon. On manque de ressenti dans la surface. Romain Hamouma quand il est dans l’axe, arrive à sentir les choses."

Recruter ou ne pas recruter un buteur ?

Face à ce marasme, l'ASSE étudierait plusieurs pistes pour un renfort offensif au mercato hivernal. Islam Slimani de Leicester City, Nicolas de Préville des Girondins de Bordeaux et Aldin Turkes de Lausanne Sport sont dans la short-list. Mais Claude Puel, également manager général, a fermé la porte à toute arrivée. "Il nous manque la concrétisation. On pèche encore dans ce domaine. S’il nous faut un avant-centre de métier ? Non, je ne crois pas. C’est avant tout un problème collectif. Khazri, Bouanga et Hamouma ont eu des opportunités. On sait se procurer des occasions, il faut désormais les mettre au fond. On va encore travailler et remédier à cela", a estimé l'entraîneur de l'ASSE, qui semble ne pas voir l'utilité d'une recrue au mercato hivernal. Il faudra vite que les offensifs des Verts multiplient et concrétisent leurs occasions si Claude Puel décide de prendre le risque de continuer ainsi.

Afficher les commentaires