ASSE Mercato : Claude Puel face une grosse contrainte ?

L'ASSE et Puel de nouveau privés de Retsos Publié le 11 janvier 2021 à 07:00

L’ ASSE a enregistré la nouvelle blessure de Panagiotis Retsos. Le défenseur central grec pourrait de nouveau manquer plusieurs semaines de compétition. Chose qui pourrait obliger la direction des Verts à compenser son absence.

Encore un coup dur pour Panagiotis Retsos

L’AS Saint-Étienne possède l’une des plus mauvaises défenses du championnat. En 19 sorties, les Verts ont déjà concédé 29 buts. Avec le départ de Wesley Fofana, l’ ASSE pensait avoir trouvé la bonne pioche en recrutant Panagiotis Retsos. Le défenseur grec a été recruté dans le cadre d’un prêt avec option d’achat en provenance du Bayer Leverkusen. Mais depuis son arrivée, le Grec a davantage squatté l’infirmerie que les terrains de Ligue 1. Il n’a joué que 4 matchs (273 minutes) depuis qu’il a rejoint le Forez. Mercredi, il a signé son retour à la compétition contre le PSG après sa blessure aux adducteurs. Il s’agissait de sa première apparition depuis le 25 octobre. Après avoir tenu contre Paris, le défenseur de 22 ans a rechuté samedi sur la pelouse du Stade de Reims. Claude Puel a fait part de son inquiétude pour son poulain. « Je ne sais pas combien de temps nous allons perdre Retsos, mais c’est problématique », a déclaré le coach de Saint-Étienne cité par EVECT.

Un renfort en défense pour l’ ASSE cet hiver ?

Avec la nouvelle blessure de Panagiotis Retsos, l’AS Saint-Étienne devrait recruter un nouveau défenseur. Claude Puel est d’ailleurs ouvert à une nouvelle arrivée d’ici la clôture du mercato d’hiver. « On va voir ce qu'il est possible de faire sur le mercato », a notamment déclaré le technicien castrais. Un renfort à ce poste permettra dans un premier temps de compenser l’absence du Grec. Il devrait aussi s’inscrire dans la rotation pour permettre à la paire Moukoudi- Kolodziejczak de souffler. Avec un William Saliba parti à l’OGC Nice, la direction de l’ ASSE doit creuser une nouvelle piste à ce poste.





Par Ange A.