ASSE : Coupe de France, Claude Puel vise encore la finale

Claude Puel, manager général et coach de l'ASSE. Publié le 10 février 2021 à 17:30

L'ASSE se déplace sur le terrain du FC Sochaux-Montbéliard en coupe de France, jeudi (18h45). Claude Puel sera privé de quatre joueurs clés, blessés ou suspendus. Malgré tout, le coach de l’AS Saint-Étienne reste très ambitieux dans la compétition. Il rêve encore d’une place en finale, comme l’année dernière.

ASSE : Claude Puel rêve d'une place en finale

L'ASSE avait atteint la finale de la coupe de France la saison dernière, mais avait perdu le trophée contre le PSG (1-0), au Stade de France. À l’occasion de son entrée en lice cette saison, l’AS Saint-Étienne garde la même ambition de jouer la finale. Claude Puel ne se priverait pas, en tout cas, d’une occasion de se qualifier pour la Ligue Europe, en remportant le trophée national.

Le coach des Stéphanois et son équipe ont donc à coeur de jouer à fond la compétition, à commencer par le déplacement à Montbéliard, contre le FC Sochaux, au stade Auguste-Bonal. « La saison dernière, on a été à la hauteur de la compétition en atteignant la finale où on a fait plus qu'exister contre le Paris Saint-Germain, même à dix », a-t-il rappelé en conférence de presse, ce mercredi. « Cette année, j'espère qu'on répondra encore présent », a déclaré Claude Puel.

4 Stéphanois titulaires absents à Sochaux

Face aux Lionceaux, l'ASSE sera privée Mathieu Debuchy et Romain Hamouma, blessés, et de Denis Bouanga et Lucas Gourna-Douath, suspendus. Le coach de Verts a décidé de laisser Stéphane Moulin au repos et de titulariser le jeune Stefan Bajic (19 ans). « Quel que soit l'adversaire, on bâtit une équipe pour se qualifier », a assuré Claude Puel. Néanmoins, ce dernier se méfie des Sochaliens. « Le FC Sochaux est une équipe très dynamique qui exerce une grosse pression sur l'adversaire dès le début du match. C'est une formation qui peut nous poser des problèmes, si on n'évolue pas à notre meilleur niveau et qu'on n'est pas concentrés », a prévenu le manager général du club ligérien.

Pour mémoire, l'ASSE avait éliminé le FC Bastia-Borgo (3-0), le Paris FC (3-2), l'AS Monaco (1-0) et le SAS Épinal (2-1), sur terrain adverse. En demi-finale, c'est le Stade rennais (détenteur du trophée) que l'équipe de Claude Puel avait sorti (2-1), mais cette fois à Geoffroy-Guichard.





Par ALEXIS