FC Nantes : Un attaquant lève les doutes sur son avenir

Pas de départ du FC Nantes pour Emond Publié par Ange A. le 05 mars 2021 à 00:00

En perte de temps de jeu au FC Nantes, Renaud Emond a souvent été annoncé sur le départ. Dans un entretien à la presse belge, l’attaquant nantais a levé un pan de voile sur son avenir.

Renaud Emond se confie sur son avenir au FC Nantes

Arrivé au FC Nantes en janvier 2020, Renaud Emond n’a jamais répondu aux attentes placées en lui. Pour sa première saison complète chez les Canaris, le Belge de 29 ans voit même son temps de jeu s’amenuiser au fil des journées. Il ne compte que 16 apparitions en Ligue 1, pour 3 titularisations et deux buts. Depuis la reprise en janvier, il n’a d’ailleurs commencé aucune rencontre et s’est contenté de 57 minutes de jeu en six matchs. Interrogé sur son avenir par La Meuse, l’ancien du Standard de Liège ferme néanmoins la porte à un départ. « Disons que c’est non pour le moment. J’ai changé d’avis depuis que j’ai des enfants, une famille. Mais le football prend énormément de temps et on ne sait jamais ce que l’on fera l’année suivante », a expliqué l’avant-centre.

Retour en Belgique, reconversion, les confidences d’Emond

Renaud Emond évoque son avenir

Dans sa sortie, Renaud Emond est également revenu sur les rumeurs de son retour au Standard de Liège lors du mercato d’hiver. Dans le dur au FC Nantes, il était annoncé chez les Rouches, également en difficulté en Jupiler League. Il indique qu’un retour en janvier « n’était pas envisageable ». Concernant sa carrière, il se voit encore sur le rectangle vert pendant « trois à quatre ans ». Il n’envisage pas pour le moment une reconversion en tant qu’entraîneur après avoir raccroché. « Je peux encore connaître trois ou quatre belles années en tant que joueur. Il ne faut jamais dire jamais, mais pour l’instant devenir coach, c’est non », a indiqué Emond. Encore sous contrat avec les Canaris jusqu’en 2022, son avenir devrait encore faire parler dans les prochains mois. Au terme de la saison, il ne lui restera qu’une seule année de contrat avec le FCN.



Afficher les commentaires