Barça Mercato : PSG, Ousmane Dembélé lâche une première réponse

Ousmane Dembélé laisse planer le doute sur son avenir au Barça. Publié par JEAN-LUC D le 12 avril 2021 à 23:50

Débarqué en 2017 en provenance du Borussia Dortmund, Ousmane Dembélé n’est plus qu’à un an de la fin de son contrat avec le Barça. Une opportunité que plusieurs clubs comme le PSG voudraient saisir pour le recruter cet été. Alors que les rumeurs enflent, l’attaquant français a tenu à faire le point sur sa situation.

Ousmane Dembélé laisse planer le doute

Sous contrat jusqu’au 30 juin 2022, Ousmane Dembélé n’a pas encore prolongé son engagement avec le FC Barcelone. Pour éviter de le voir s’en aller libre dans un an, le club espagnol serait prêt à le vendre cet été afin de renflouer les caisses et investir sur l’arrivée d’un renfort offensif. Le nom de l’attaquant du Borussia Dortmund, Erling Haaland, serait déjà sur les lèvres du côté barcelonais. Annoncé dans le viseur du Paris Saint-Germain et de la Juventus Turin, Ousmane Dembélé, lui, ne sait pas encore de quoi sera fait son avenir. Et il ne le cache d’ailleurs pas.

« Mon avenir ? Je ne sais pas, il n’y a pas encore eu de discussion avec le club, mais je suis content ici à Barcelone, je me sens bien. Franchement, on verra ce qu’il va se passer. Il y a un nouveau président, que j’ai vu, que je ne connais pas trop, mais qui est dans l’histoire du Barça, qui est proche des joueurs, qui aime bien parler aux joueurs, je l’ai vu deux trois fois. On verra bien ce qui va se passer », a lancé l’international français de 23 ans au micro de BeIN Sports.

Bataille royale pour Ousmane Dembélé

Faisant le point sur la situation du coéquipier de Lionel Messi, le quotidien espagnol Sport a récemment révélé que le Paris SG et la Juve ne sont pas les seuls intéressés puisque Chelsea et Manchester United suivraient aussi ce dossier. Les Blaugranas soupçonneraient tous ces courtisans d’être à l’origine du doute qui est né dans l’esprit du champion du monde 2018 alors que les discussions pour son renouvellement étaient bien parties il y a quelques mois.





Afficher les commentaires