Bordeaux : Réaction de Gérard Lopez après son audience à la DNCG

Gérard Lopez est le futur propriétaire des Girondins de Bordeaux. Publié par ALEXIS le 02 juillet 2021 à 16:50

D’accord avec King Street pour reprendre les Girondins de Bordeaux en main, Gérard Lopez est maintenu à l’épreuve de la DNCG pour valider l’acquisition du club. Sortie d’une première audience avec le gendarme financier de la LFP, le dirigeant n’a pas caché son optimisme.

Bordeaux : Gérard Lopez à sa sortie de la DNCG, « ça s'est bien passé »

Sauf revirement de dernière minute, Gérard Lopez devrait être le nouveau propriétaire des Girondins de Bordeaux. Son dossier a été retenu par King Street, le propriétaire américain démissionnaire. L’ancien patron du LOSC doit maintenant convaincre la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) sur les fonds qu’il compte investir dans le rachat. Et son premier passage devant la direction a été satisfaisant, selon lui. « Ça s'est bien passé », a-t-il déclaré à l’AFP. Confiant de l’issue du dossier de rachat du FCGB, l’homme d'affaires hispano-luxembourgeois a expliqué les deux temps du rendez-vous de ce vendredi.



Il évoque « une première audience du club (avec la direction actuelle) pour voir un peu l'année écoulée et voir ce que le club présente en version indépendante et une deuxième audience qui était la nôtre, où ça s'est bien passé. On travaille en bonne entente avec la DNCG. Je ne pense pas qu'il y avait de surprises », a rassuré Gérard Lopez.

Rendez-vous décisif le 12 juillet

Plus concrètement, il n’est pas encore question de garanties financières à donner pour le rachat de Bordeaux à la Commission de contrôle des clubs professionnels. « On a beaucoup passé de temps sur le travail à effectuer pour ramener tout ça à flot. On a présenté les grandes lignes du projet. La structure, la reconstruction du club aussi bien financièrement que sportivement. C'était plus une réunion stratégique qui précède une réunion qui, elle, sera technique, détaillée, le 12 juillet », a expliqué le dirigeant de 49 ans. « Ce n'est pas le projet de reprise qui était jugé aujourd'hui, c'est plus le club dans son audition. Nous, on était plus là pour écouter ce que la DNCG avait à nous dire sur ce qu'on devra présenter le 12 juillet », a précisé Gérard Lopez.